Mysidia est un forum fantastique/steampunk. Quelle créature et camp allez vous intégrer ?
 

Qu'est-ce que ça donnerait si le croquemitaine et le passe-muraille jouaient à cache cache ?

 :: Let's play ! :: Tamaris :: Rozenn Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 15 Aoû 2016 - 9:47
Qu'est-ce que ça donnerait si le croquemitaine et le passe-muraille jouaient à cache cache ?
Ayumi & Alexander

Cela faisait maintenant un petit moment qu’Ayumi et Neal s’étaient retrouvés. Le stresse restait constant chez notre jeune femme sachant que son père pouvait leur sauter dessus au moindre instant d’inattention. Noctis était quelqu’un de fourbe qui savait arracher la peur à ses enfants dans les moments où ils l’attendaient le moins. Mais là, c’était encore trop tôt. L’homme devait surveiller le moment où sa progéniture allait pour le mieux, pour les détruire d’une façon malsaine que seul lui avait la recette. Enfin, ce n’était pas le moment de penser à cet enfoiré, mais plutôt à la mission que venait de recevoir Ayumi.
Effectivement, une fois ses blessures disparues, l’assassin n’allait pas rester au lit à attendre que Neal fasse tout le boulot ! Bon, d’accord… La Crosszeria avait omis de le dire à son ainé, mais elle savait pertinemment que le roux allait l’obligée à rester au lit sans rien faire. Hors de question ! Maintenant qu’elle était libre, ses ailes avaient besoin d’être déployées.

Attrapant le petit bout de papier avec les indications, Ayumi arqua un sourcille. Était-ce vraiment une mission pour elle ? Eh bien oui, c’était écrit son pseudonyme d’assassin. Mais la classée d’expert n’était pas un peu gros ? Enfin, l’albinos avait l’habitude de se sous-estimer, donc bon. Continuant de lire le texte, elle soupira pas vraiment satisfaite. Elle devait être en binôme avec un dénommé Alexander ? C’était qui ce type ? On ne pouvait pas la mettre en binôme avec Neal au moins ? Ah non, mauvaise idée.. Ils passeraient leur temps à se chamailler pour que personne ne soit blessé. Finissant le texte, Ayumi rangea le papier dans sa poche. Bon, aller à Tamaris.. Ça allait être une première fois pour la vampire et elle savait que la mission allait prendre du temps. Elle était donc obligée de laisser une note à son frère pour éviter de le voir paniquer.  En pensant à ça, la sœurette espéra que son père ne choisisse pas cette occasion pour attaquer ou encore que c’était une mission piège…  Attrapant son manteau, sa cape et mettant son masque, la voilà partie. La petite note soigneusement posée sur la table de la cuisine.

Une heure, puis deux heures passèrent avant que notre amie n’arrive à la frontière séparant les deux pays. Les gardes étaient bien sûr au taquet et prêt à fusiller le moindre Zhakal qui tentait de s’échapper. Comment passer sans se faire voir ? Chose aisée pour notre vampire. Profitant de l’ombre du mur, elle se faufila dans son ombre avant de voyager dans celles des gardes et utiliser l’arbre à proximité pour s’échapper ni vu, ni connu ! Sortant de sa cachette, son ami le corbeau vint se poser sur son épaule avant de continuer sa route.
Arrivant à l’entrée Sud de la ville, Ayumi s’assit sur la branche d’un arbre en agitant un peu les jambes. Celui-ci était marqué d’une légère croix, très discrète. Marquant le lieu de rendez-vous avec l’homme qui allait partager sa mission. Reprenant le papier dans ses mains, l’albinos soupira. Tuer une horde de scientifique qui faisait des expériences sur les habits de la contrée voisine. C’est-à-dire : eux. Enfin, pour être plus précis… Ils devaient d’abord récolter des informations et si les personnes se trouvaient trop dangereuse, leur action trop nocive pour Zhakal, il ne fallait pas hésiter à les achever rapidement. Quelque chose lui disait que ses mains allaient vite être salies…

S’appuyant contre son arbre, Ayumi zieuta le ciel. C’était la nuit, mais quelque chose se trouvait être différent. Comme s’il n’y avait pas que cet événement dans la journée. A Zhakal, il faisait toujours sombre, mais l’albinos avait entendu dire, que dans les autres contrées, il y avait quelque chose qu’on appelait : soleil. Qu’était-ce exactement ? Allait-elle le découvrir rapidement ? Il valait mieux que non. Enfin, fermant un peu les yeux, elle laissa Raven zieuter les alentours et se laissa aller à une petite sieste. Tranquille ? Oui, complètement. Ayumi avait été élevée pour tuer, alors pourquoi devait-elle avoir peur d’une mission ? Mais elle avait hâte de rentrer… Juste pour retrouver Neal, rapidement et passer du temps avec lui. Le temps qu’ils avaient perdu à cause de cet enfoiré.
<
avatar
Messages : 372
XP : 563
Date de naissance : 19/07/1992
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 24
Familier : Raven - Corbeau
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 26 Aoû 2016 - 23:34

Qu'est-ce que ça donnerait si le croquemitaine et le passe-muraille jouaient à cache cache ?


feat Ayumi





Alexander avait reçu un ordre de mission assez particulier. Celle-ci était classée experte, ce qui avait le don de flatter son ego, bien qu'il ne soit pas sûr de pouvoir considérer comme flatteur d'être expert en assassinat. Il n'était pas sûr de lui même se considérer comme un expert à vrai dire. En revanche, on lui indiquait qu'il serait en binôme, ce qui lui plaisait moins : travailler en groupe n'était clairement pas ce qu'il préférait. La seule personne avec laquelle il avait déjà travaillé en duo était Neal et ce n'était pas un exemple un donner puisqu'ils étaient incapables de tenir plus de quelques minutes avant de se chamailler avec plus ou moins de virulence. Neal avait au moins l'avantage d'être quelqu'un qu'il appréciait un minimum – juste un peu, très légèrement, au fond de lui, très au fond.
Black feather, voilà un pseudonyme qui en jetait. Il aurait du s'en donner un lui aussi... quelque chose du genre “Le fantôme solitaire” ou “Le soldat fantôme” ou “Le soldat de l'hiver”. C'est cool l'hiver, c'est blanc et fantomatique, comme un fantôme. Et quand il se montrerait, les gens crieraient “L'hiver vient !”. Okay, il allait un peu trop loin...

Finalement, le duo n'était pas ce qui lui déplaisait le plus dans la mission : il allait devoir se rendre à Tamaris et ça ne l'enchantait pas particulièrement. Ce ne serait pas la première fois qu'il y retournait, mais il avait prit l'habitude de l'éviter. Comment réagirait-il s'il venait à croiser quelqu'un qu'il avait connu ? Difficile à dire. Il pourrait partir, comme si de rien était, la personne en face penserait surement avoir vu un fantôme – et elle serait surement loin de se douter d'à quel point elle serait proche de la vérité. En tout cas, l'intitulé disait qu'il leur fallait vérifier l'action d'une horde de scientifique expérimentant sur des Zhakal et les éliminer s'ils les jugeaient dangereux. Ça ne l'étonnait pas tellement que des scientifiques puissent expérimenter sur des êtres vivants. A vrai dire, il n'y avait plus rien qui l'étonnait venant de Tamaris, même s'il avait toujours ce pincement au cœur quand il se rendait compte à quel point il avait pu se fourvoyer sur le compte de son ancienne patrie. Alex avait grandi dans une sorte de cocon de bisounours le persuadant qu'aucun danger ne le guettait là-bas.

Bien, il était temps. Cachant quelques armes sur lui, l'assassin se mit en route jusqu'à la frontière menant à Tamaris. Il y avait des gardes, mais ils étaient tellement stupide qu'il n'était pas difficile de leur échapper. Enfin, ça c'était son point de vu à lui, parce qu'ils devaient surement donner du fil à retordre à d'autres personnes. Tapis dans l'ombre, Alexander utilisa une bombe fumigène pour aveugler momentanément les hommes et profita de l'agitation pour passer à travers et continuer son chemin rapidement. Les gardes s'attendaient à une attaque, pas à du vent, ils ne comprendraient pas que l'auteur de la bombe avait déjà traversé la barrière humaine qu'ils formaient sans qu'ils ne le sentent passer.

Le brun se dirigea jusqu'à au point de rendez-vous, guettant le ciel qui indiquait l'arrivé prochain du jour. Cela faisait une moment qu'il n'avait pas eu l'occasion de voir le lever du soleil, ce serait un peu étrange. Repérant la croix sur un arbre indiquant l'endroit où il devait trouver son partenaire, il jeta un coup d’œil aux alentours. Est-ce qu'il ou elle était déjà ici ? Vraisemblablement oui, s'il s'agissait de la personne installée sur une branche qu'il repéra en levant les yeux.

« Hey. Vous êtes là pour la croix aussi ? »

Il préférait rester flou dans ses propos, au cas où il ne s'agirait pas de l'autre assassin. Parler de mission de serait clairement pas discret, contrairement à la croix qui pouvait signifier n'importe quoi ; même une simple lubie enfantine de se laisser des messages sur un arbre – Non, il ne l'avait jamais fais… Oh allez, on a tous déjà inscrit notre initiale dans un cœur avec celle de notre amoureuse !

« J'espère que vous n'êtes pas comme les chats qui grimpent aux arbres mais qui ne savent pas en redescendre. »

Code by Joy
avatar
Messages : 67
XP : 136
Date de naissance : 21/01/1996
Date d'inscription : 21/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans ton c... coffre fort ?
Familier : Un chat, Abruti. Tout est dans le nom.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Sep 2016 - 11:06
Qu'est-ce que ça donnerait si le croquemitaine et le passe-muraille jouaient à cache cache ?
Ayumi & Alexander

Cela devait faire un petit moment qu’Ayumi était perchée sur son arbre. Fixant le ciel manquant de s’endormir à tout moment en attendant son équipier qui, elle l’espérait, ne soit pas un boulet. Au vu de l’importance de la mission, cela ne devrait pas être le cas. Avait-elle été aussi en avance que ça ? A force d’attendre, ses prunelles cendrées finirent vraiment par se refermer et elle s’endormit restant tout de même sur ses gardes grâce à Raven si quelqu’un s’approchait.
Il fallait dire que malgré les jours passés, la vampire n’avait pas récupéré toutes ses forces à cause du combat contre son frère… Certes, elle avait finalement bu de son sang, mais certaines blessures mettaient plus longtemps à foutre le camp même pour une créature de sa race. Enfin bref.

Quelques dizaines de minutes plus tard, son corbeau vint lui picorer une joue pour la réveiller et ainsi la prévenir d’un éventuel gêneur. Se frottant un peu les yeux, l’albinos s’étira avant de se mettre assisse de travers sur sa branche et agitant les jambes. Tiens, un jeune homme ? Il parlait de la croix sur l’arbre ? Ce n’était sans aucun doute son coéquipier. Néanmoins, elle arqua un sourcille en descendant de sa branche. Tombant comme un chat sur ses pattes.

«  Hey, ce n’est pas marqué abruti sur mon front à ce que je sache ! Enfin, oui je suis là pour la même raison que toi. Mon pseudo est Blackfeathers. Et toi ? » Demanda-t-elle en remettant son masque comme il fallait.

L’observant un petit peu, ce n’était certainement pas le même mercenaire qu’elle. Pour Ayumi, cacher son identité était primordiale si elle voulait se faire le moins d’ennemi possible. Qu’on ne la reconnaisse pas. Ni son sexe, ni son visage. Ces bandages ne quittant presque jamais sa poitrine presque totalement plate, mais bien cachée par son manteau et sa cape. Lui ? Bah elle allait facilement retenir son apparence. Enfin, ce n’était pas son problème. Reprenant le papier mission dans ses mains, Ayumi reprit la parole.

«  Es-tu déjà aller à Tamaris ? Connais-tu un peu les endroits ? Car à part l’usine écrite sur cette carte, je ne connais rien. » Dit-elle en étant totalement honnête. Pourquoi mentir ? Elle n’était pas du genre à se la péter.

Pour ne pas perdre de temps, les questions furent posées en marchant en direction de l’endroit écrit sur l’ordre de mission. Mais quelque chose intrigua notre vampire. Le ciel ne ressemblait pas au crépuscule ni à la nuit… Plutôt des couleurs violette et rose comme si quelque chose était en train d’apparaitre. Le soleil ? Non, elle n’en avait jamais entendu parler… Mais elle allait rapidement savoir que ce n’était pas discret de se balader en journée.
Arrivant dans la ville citée sur le papier, elle se tourna à nouveau vers son coéquipier du moment. Elle ne connaissait aucune de ses capacités, ce n’était vraiment pas pratique pour se cordonner… Au moins, avec Neal, ils faisaient un duo du tonnerre ! Ses flammes combinées à ses ombres. Ou encore ses illusions avec ses ombres. Pour le moment, la famille n’avait pas eu de mission en commun ( faudrait-il que Neal soit au courant de l’éclipse de sa sœur… ), mais elle avait bien l’intention d’en avoir.

« Bon, pour éviter de faire une bêtise et de se faire repérer. Qu’est-ce que tu sais faire ? On est coéquipier, il faut qu’on sache au minimum le pouvoir de l’autre. »

Attendez, pourquoi avait-elle parlé au singulier ? Ayumi avait pourtant deux pouvoirs, non ? Eh bien, c’était hors de question de tout déballer voyons ! Il fallait toujours garder un plan B au cas où ce mec était en fait un espion de son père… Ayumi préférait rester sur ses gardes. Point.

avatar
Messages : 372
XP : 563
Date de naissance : 19/07/1992
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 24
Familier : Raven - Corbeau
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Sep 2016 - 23:31

Qu'est-ce que ça donnerait si le croquemitaine et le passe-muraille jouaient à cache cache ?


feat Ayumi





Alex ne savait pas ce que son potentiel coéquipier faisait sur cet arbre – dormir surement ou juste glander – mais il ne réagit pas immédiatement à sa question. Il finit tout de même par entendre bouger parmi les feuillages et une silhouette ne tarda pas à descendre de l'arbre, d'un simple bond. Bien, c'était un bon début. En tout cas, l'individu avait tout l'air de vouloir garder un certain anonymat, entre le nom de tueur et le masque qu'il portait. Garçon ou fille d'ailleurs ? Bah, pas comme si ça faisait réellement de différence pour le travail. Ce qui était clair, c'est qu'il ne pouvait pas se fondre dans la masse avec ce déguisement, mais lui n'était pas beaucoup mieux avec son bras en métal qui ne manquait pas d'attirer l'attention. Ils allaient profiter de la nuit pour agir, de toute façon.

Par contre, il tomba des nues à sa réponse : pas marqué Abruti sur son front, après avoir dit qu'il espérait qu'il ne ferait pas comme les chats incapables de redescendre d'un arbre. Ses sourcils se froncèrent, incertain, se demandant d'où il pouvait sortir ça, avant de comprendre que cette phrase n'avait en fait surement rien à voir avec son chat. C'était stupide d'appeler son chat Abruti, il en venait à s'imaginer des choses maintenant.
Il hésita encore une fois quand il lui dit son pseudo – bel et bien celui qui avait été affiché dans son ordre de mission – et lui demanda le sien, lui faisant repenser à ses réflexions précédentes.

« Win... Euh. Alexander. C'est pas vraiment un pseudo. Pas important. »

Il haussa les épaules, bien conscient que sa phrase devait pas être superbement construite. Juste des pensées mise bout à bout. Tant pis, ce n'était pas important, comme il venait de le dire ; ils n'avaient pas besoin de trop s'attarder en présentation.

Ils se mirent presque immédiatement en route vers leur lieu de destination et Alex ne pu s'empêcher de détailler les alentours. Il y avait des endroits qu'il avait assez rarement côtoyé, mais tout avait l'air d'être comme dans ses souvenirs. Trois ans ne suffisaient pas à changer un endroit, après tout. Il espérait que le soleil attendrait au moins qu'ils en aient fini avec leur mission, avant d'apparaître trop haut dans le ciel. Blackfeathers ne serait surement pas enchanté de faire sa connaissance et lui-même n'était pas certain qu'il apprécierait toujours autant un bain de soleil, maintenant qu'il était un fantôme. Mauvaise nouvelle : l'aurore avait déjà bien démarré.

« Putain de soleil, marmonna-t-il. »

L'autre lui demanda d'ailleurs s'il était déjà venu à Tamaris et s'il connaissait l'endroit. Lui ne connaissait pas. Il n'était surement jamais venu ou seulement à de rares occasions, comme pour cette mission.
Il ne savait pas si les demandeurs de la mission connaissait quelque chose de son passé – il en doutait, mais puisqu'il avait gardé son identité, qui sait s'ils avaient pu ressortir quelque chose – mais c'était drôle qu'il se retrouve envoyer à sa patrie d'origine. Ils en seraient peut-être avantagé.

« Oui et oui. L'usine est assez simple à repérer. »

Dire qu'à une époque, il ne se serait même pas imaginé qu'il puisse y avoir des activités louches. D'une certaine façon, il espérait que les travailleurs leur donneraient une bonne raison de devoir les supprimer, pour cesser leur activité une bonne fois pour toute.

Blacky – c'est plus court, okay ? – voulait qu'ils s'informent un minimum de leur pouvoir, pour savoir de quoi l'autre était capable. C'était louable. Alex n'avait pas de raisons de cacher ses capacités de toute façon. Il passait déjà son temps à les utiliser à tord et à travers, alors c'était loin de constituer un secret.

« Je peux me dématérialiser. Ça pourrait servir pour l'infiltration. »

Joignant le geste à la parole, le brun passa son bras droit à travers son corps, l'espace de quelques secondes. Démonstration plutôt simple et rapide.

Code by Joy
avatar
Messages : 67
XP : 136
Date de naissance : 21/01/1996
Date d'inscription : 21/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans ton c... coffre fort ?
Familier : Un chat, Abruti. Tout est dans le nom.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Oct 2016 - 18:18
Qu'est-ce que ça donnerait si le croquemitaine et le passe-muraille jouaient à cache cache ?
Ayumi & Alexander

Eh bien, avec quel genre de bonhomme Ayumi venait de tomber ? La jeune femme n’était pas du genre à sous-estimer les personnes qu’elle ne connaissait pas. Un point faible qu’elle pouvait couvrir sur son frère qui se croyait un peu trop le meilleur. Mais, ce mec était tout de même intriguant. Son métier était de tuer, mais il n’avait aucun pseudonyme ? Cela ne devait pas être simple à vivre. Histoire de ne pas avoir de problème au quotidien, l’albinos avait choisi un nom pour que la famille de ses victimes ne vienne pas toquer à sa porte avec une meute prête à la tuer… Encore moins depuis qu’elle avait retrouvé son ainé. Pour toute réponse, un hochement de tête. Après tout, elle n’avait rien à dire non ? Même si ça lui piquait un peu la bouche… Oh et pis merde.

«  Tu n’as aucun pseudonyme ? Pas de peur de voir des proches des victimes venir toquer chez toi ? » Le questionna-t-elle pour essayer d’être sociable.

Après ce premier échange de phrase, ils purent se mettre en route. Malheureusement, l’heure n’était pas au rendez-vous. Alors que notre duo s’avançait dans Tamaris, de la lumière vint du ciel et Alexander cracha contre – le soleil- Ah, c’était ça ce truc qu’elle avait lu dans des livres ? Ca existait vraiment… ? Notre vampire ne connaissait que les étoiles et la lune à Zhakal et n’était encore jamais sortie du pays. D’ailleurs, elle gardera ce petit détail pour elle sans rien dire à Neal qui serait capable de se piquer une crise. Rapidement, Ayumi remit sa capuche sur sa tête pour se cacher au maximum comme si les lueurs du soleil allaient attaquer sa peau. Bon, il ne fallait pas mentir. Le spectacle était quand même vraiment beau avec ses couleurs violettes et roses dans le ciel. Mais bon, elle préférait nettement le crépuscule. Se réveillant un peu grâce aux paroles d’Alex’, elle affirma d’un hochement de tête, encore.

« Bien, ça sera plus simple à trouver et ne pas se perdre. » Répondit-elle de sa voix transformée.

Le chemin continua doucement et tranquillement. La destination était presque atteinte et pour finir de faire – connaissance- son coéquipier du jour lui fit une démonstration de son pouvoir. Traversant son bras à travers elle, Ayumi manqua de peu de réagir par pur réflexe de protection. Attendez, elle venait de se faire rentrer dedans là… ? Un peu gênée de la situation, elle attendit de voir s’il en avait un deuxième. Non ? Eh bien, c’était à son tour de faire faire une démonstration. D’un air un peu taquin, s’était de famille, elle fit bouger l’ombre d’Alexander pour qu’elle se transforme en son double.

«Eh voilà le mien. Je peux faire ce que je veux des ombres. » Dit-elle en claquant des doigts pour voir ladite ombre exploser d’un coup. Flippante…

Bon, c’était bien de faire connaissance, mais ils avaient une mission, vous vous rappelez ? Oui ? Cool. Suivant les indications du noiraud pour ne pas se perdre, ils finirent pas arriver devant une usine. Plutôt grande, imposante. Mais qui donnait comme des frissons dans le dos. Qu’est-ce qui pouvait bien se passer là-dedans ? Reprenant l’ordre de mission, elle fit un résumé.

«  Bon, usine tout à fait normale, mais qui cache des expériences étranges. Capturant des Zhakaliens pour ne perdre personne. Notre but et d’avoir des informations s’ils sont seuls ou pas. Mais ce n’est pas grave si personne ne survit. Torture autorisée. Mh, bien. Je te suis donc mon cher. ~ » Finit-elle par dire.

Eh bien oui, Alexander avait évoqué connaitre l’endroit. Sûrement une entrée discrète et où ils pourraient attaquer ? En espérant qu’il ne traverse pas un mur… Car là, elle ne pourrait pas vraiment le suivre.

avatar
Messages : 372
XP : 563
Date de naissance : 19/07/1992
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 24
Familier : Raven - Corbeau
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Jan 2017 - 21:13

Qu'est-ce que ça donnerait si le croquemitaine et le passe-muraille jouaient à cache cache ?


feat Ayumi





Cette histoire de pseudonyme avait aussi attiré l'attention de son camarade de mission puisqu'il lui demanda s'il n'avait pas peur de voir des proches des victimes le retrouver. Il n'y pensait pas tellement à vrai dire. Il savait quels risque il prenait et n'avait jamais cherché à se cacher pour autant. Sa véritable identité était utilisé pour les ordres de mission et son visage était la plupart du temps à découvert. Il n'y avait que lorsqu'il avait besoin de se fondre dans l'obscurité qu'il portait le masque couvrant une partie de son visage. Il avait parfois ses lunettes de protection aussi. Autrement, lorsqu'il avait besoin de faire preuve de discrétion, il cachait son bras gauche sous un vêtement à manche longue, l'éclat métallique attirait un peu trop facilement l'attention. Sinon.. il ne prenait pas réellement de précautions.

« Je n'ai rien de particulier à protéger, alors je suppose que ça ne m'inquiète pas plus que ça. »

Sûrement pour ça qu'il n'y avait jamais vraiment pensé, en fait. Pourtant, recevoir la visite de proches d'ancienne victime n'était pas la perspective la plus attirante possible. Il n'en était pas particulièrement effrayé malgré tout, bien capable de se protéger en cas de besoin. Il y avait bien son chat, auquel Alex tenait, mais ce dernier savait sous quel meuble se planquer en cas de danger et le brun s'inquiétait d'avantage pour ceux qui auraient à faire face aux griffes aiguisés plutôt que pour l'animal.
Black Feather devait sûrement avoir des personne à qui il tenait, lui ou alors il tenait à sa propre sécurité, à voir la façon dont il cachait son identité.

Au final, le chemin n'avait pas été particulièrement long, mais suffisament pour que les nouveaux partenaires fassent assez connaissance. Alexander ne demandait pas à connaître grand chose des autres, simplement l'essentiel ; comment les nommer – sinon c'était au risque qu'il leur donne un surnom débile pour les appeler – et les principales capacités, simplement pour pouvoir s'organiser quant à la mission. La démonstration que lui avait fait Blacky – okay, même en sachant comment nommer ses camarades, il parvenait quand même à créer des surnoms débiles – sur son pouvoir était satisfaisante elle aussi. Voir son ombre changer de forme et exploser était assez... inhabituel. Peut-être un peu perturbant aussi. Le tueur se demanda vaguement si son ombre avait disparu pour de bon ou même si elle était capable d'éprouver le choc d'avoir volée en éclats.

« Pratique, commenta-t-il finalement. »

Ce genre de pouvoir pouvait s’avérer pratique pour une mission se basant sur la discrétion, comme celle qu'ils avaient à effectuer. Il était d'ailleurs temps de se reconcentrer sur la mission, maintenant qu'ils étaient arrivés devant l'usine concernée. Elle était encore plus grande que dans ses souvenirs, ce qui n'était pas spécialement une bonne nouvelle : plus le bâtiment était grand et plus ils leur faudrait du temps pour fouiller au bon endroit. En espérant qu'il n'y ait pas trop de monde y travaillant la nuit.

Black fit un rappel de la mission. Il fallait qu'ils obtiennent des informations sur cet endroit et les expériences s'y déroulant. Le principal avantage était l'autorisation de tuer et torturer ; pas besoin de se soucier de l'intégrité physique des personnes qu'ils rencontreraient. En particulier lors d'une recherche d'information, la torture était un bel atout, même si elle représentait aussi un des mauvais côtés du travail, selon Alex. La torture n'était clairement pas ce qu'il préférait. Il l'évitait, la plupart du temps. Tuer ne le dérangeait plus outre mesure. C'était rapide et il n'avait pas besoin d'y penser plus que ça. Torturer était long, bruyant la plupart du temps et impossible d'échapper à la souffrance visible sur le visage de la victime. Notre tueur n'est pas un sadique et même si les années de métier l'ont rendu impassible, il n'en est pas devenu insensible.

Bon, déjà, trouver comment entrer. Les portes d'entrées étaient définitivement à oublier : surement sécurisées et peut-être même surveillée. Alexander fit quelques pas, longeant un des murs du bâtiment, jusqu'à trouver ce qu'il voulait.

« Je reviens dans quelques secondes. »

Aussitôt dit, il traversa le mur, commençant par son visage pour veiller à ce que la pièce dans laquelle il allait entrer soit vide. La voie était libre. L'endroit dans lequel il était n'était pas particulièrement intéressant, pour ne pas dire qu'il ressemblait à un vulgaire placard à balai, en plus grand. Bien, au moins, il y avait peu de chance que quelqu'un vienne par ici. Se dirigeant vers la fenêtre la plus proche, il l'ouvrit en grand et y passa la tête pour attirer l'attention de Black Feather.

« Si ça ne te dérange pas de passer par la fenêtre, par ici. Il n'y a personne dans le coin. » 

Rentrer par une fenêtre ouverte de l'intérieur avait au moins le mérite d'être plus discret que d'en briser une de l'extérieur.

Code by Joy
avatar
Messages : 67
XP : 136
Date de naissance : 21/01/1996
Date d'inscription : 21/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans ton c... coffre fort ?
Familier : Un chat, Abruti. Tout est dans le nom.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Avr 2017 - 15:12
Qu'est-ce que ça donnerait si le croquemitaine et le passe-muraille jouaient à cache cache ?
Ayumi & Alexander

Eh bien, après quelques temps de parlotte et de marche, on pouvait dire que la mission allait vraiment pouvoir commencer. Bon d’accord, apprendre à connaitre son partenaire était aussi une sorte de devoir dans une mission, mais Ayumi n’avait pas l’habitude de ce genre d’étape faisant ses missions en solitaire ou alors avec son frère. Je vous laisse imaginer qu’il n’y avait aucunement besoin de faire connaissance avec Neal vu qu’ils se connaissent malgré les années qui les avaient séparés. Mais ce mec était plus ou moins intéressant, un peu je m’enfoutisme selon les pensées de notre vampire. Pour elle, c’était impensable de dire sa vraie identité et ne pas se cacher. Même si principalement c’était pour protéger son frère, sans une nouvelle identité, c’était avec aisance que ses ennemis pourraient retrouver son chez elle. Enfin… Ayumi vivait chez Neal maintenant et n’avait jamais vraiment eu de maison proprement à elle. Une chambre c’était légèrement petit pour considérer ça comme un chez soi (…. –viens de se faire déprimer-).

Bon aller hop, après sa petite blague en faisant exploser son ombre, Ayumi se mit à chercher une entrée. Impossible de passer par une porte sans tuer les gardes de manière discrète et… Se demander où cacher les corps. Ouais, des hommes quittant leur poste, ce n’était quand même pas très sérieux. Mais alors qu’elle continua de chercher, Alexander lui qu’il allait revenir dans quelques secondes… La petite commission derrière un arbre avant de passer aux choses sérieuses ? Ah non ouf, il avait un autre plan en tête et traversa le mur certainement pour chercher un moyen de se faufiler. Sans dire un mot, l’albinos attendit et se planqua à l’entente d’une fenêtre s’ouvrir. Heureusement c’était son coéquipier qui venait pour la faire entrer et non un garde à tuer. Hochant simplement la tête, elle créa une parcelle d’ombre sous ses pieds qui la firent propulser assez haut pour qu’elle rentre aux côtés du passe muraille.

«  Mh, pratique. Maintenant, cherchons les pièces principales. » Dit-elle en restant bien sérieuse.

C’était grand et même trop grand. Ayumi n’avait pas l’habitude des structures de Tamaris et ne connaissait que celles de Zhakal. Donc c’était ça une… Usine ? Elle ne pouvait s’empêcher de se demander ce qu’ils pouvaient bien fabriquer ici surtout pour y cacher ses expériences. Réfléchissant un instant, elle reprit la parole.

« Il nous faut trouver un endroit discret. Aucune chance que les expériences soient visibles à un étage supérieur. Peut-être… Une cave ? » Fit-elle en cherchant comme une indication.

Se mettant à se balader dans l’usine, ses yeux cherchèrent comme un indice. Quelque chose qui pourrait les aider. Un passage secret ? Tamaris était connu pour avoir une technologie avancée et s’ils voulaient cacher l’entrée du laboratoire, il fallait être un minimum intelligent.
Soudain, ils passèrent à côté d’un bureau avec un homme qui semblait dormir sur ses papiers. Faisant un signe de la tête pour attirer l’attention d’Alex’, elle n’attendit pas son avis et ouvrit la porte toujours en restant au maximum discrète, sans un bruit. S’approchant de la victime, elle prit un objet plutôt l’ouvre et lui assigna un violent coup contre le crâne sans pour autant le tuer. Juste l’assommer. Ce n’était pas très résistant un Tamaris….

«  Bon, je vais fouiller dans les papiers, si tu veux lui soutirer des informations quand il se réveillera, je te le laisse. Mais évite de le faire hurler si on ne veut pas que la fourmilière se ramène. »

Aussitôt dit, aussitôt fait. La vampire se mit à fouiller dans les papiers, mais la plupart était juste incompréhensible pour elle. Sérieux, ils ne pouvaient pas parler de manière moins intelligente ceux-là ? Rah ! Elle se mit à râler toute seule dans son coin et grogner des injures comme si elle avait de la peine à garder son calme en ce moment. C’était un peu le cas d’ailleurs….
avatar
Messages : 372
XP : 563
Date de naissance : 19/07/1992
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 24
Familier : Raven - Corbeau
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Juin 2017 - 22:24

Qu'est-ce que ça donnerait si le croquemitaine et le passe-muraille jouaient à cache cache ?


feat Ayumi





Maintenant que le moment parlotte était terminé, il était temps que nos deux compères se mettent au travail et sérieusement s’ils voulaient profiter le plus longtemps possible de l’obscurité de la nuit. Ce qu’ils s’apprêtaient à faire donnait un peu l’impression à Alexander de trahir ses propres secrets : parfois il oubliait que Tamaris n’était plus sa patrie et que ce qui se déroulait dans cette entreprise ne le concernait pas personnellement. C’était même stupide, puisque qu’à l’époque où il y vivait encore, il aurait été d’autant plus troublé de savoir que ce genre de chose étaient produits par les siens. Maintenant et après ce que lui avaient fait vivre – ou plutôt mourir – ses camarades humains, il n’était plus guère étonné de savoir que d’autres faisaient des expériences sur des vivants.

Le plus difficile viendrait à partir du moment où ils seraient tout les deux introduits dans le bâtiments. Ils ne savaient pas où chercher, ni combien de gardes pouvaient s’y trouver durant la nuit. Ses imbéciles auraient mieux fait de rentrer chez eux dormir, en tout cas, Alex espérait simplement qu’ils ne soient pas trop nombreux, ni trop bien armés. Il ne pouvait pas être tué à nouveau, mais il n’appréciait pas pour autant d’être blessé.
Maintenant que le brun était à l’intérieur et avait ouvert à son camarade, il s’apprêtait à l’aider à rentrer par la fenêtre mais remarqua rapidement qu’il n’en avait pas besoin, se hissant grâce à ses ombres. Pratique.

« Ton pouvoir n’est pas mal non plus. »

Blackfeathers avait du se poser les mêmes questions que lui : où chercher ? Sa remarque quant à une potentielle cave ou, dans tous les cas, un endroit discret était pertinente. L’usine était un moyen de garder les activités secrètes, alors les étages visibles devaient être aussi irréprochables que banals.
Malheureusement, les couloirs semblaient tous se ressemblaient de ce qu’ils pouvaient en voir en parcourant les lieux. Le brun espérait trouver des escaliers ou un ascenseur , mais ça aurait été trop simple de la part des Tamaris dirigeant le lieu. S’il y avait une cave ou même une pièce secrète, son accès devait être discrète, de façon à ce qu’il ne soit pas trouvé par des visiteurs perdus ou curieux et encore moins par des intrus venus fouiller les lieux.

Son regard scrutait toujours les murs, à la recherche d’un indice, quand le mercenaire lui fit signe vers un bureau près duquel ils arrivaient. Un homme y était endormi – ça bossait dur là dedans – et Black l’assomma pour s’assurer qu’il ne les dérangerait pas. Alex arracha un bout de rideau aux fenêtres de la pièce pour le bâillonner avec : ils seraient vite repéré s’il se réveillait en hurlant.

« Bon courage pour fouiller là dedans, dit-il en voyant son compère débuter ses recherches dans les papiers. Ça doit être incompréhensible. »

Avec un peu de chance, le mec aura été assez stupide pour s’endormir sur des documents importants, mais quelque chose lui disait que ce ne serait sûrement pas dans une pièce aussi visible que des informations sur leurs expériences seraient gardés. Ou alors ils seraient mis sous clé. La possibilité d’une clé attira l’attention d’Alexander, tandis qu’il écoutait d’une oreille Black pester.

« J’ai l’impression d’entendre cet imbécile de Neal, dit-il pour lui-même, mais sûrement assez fort pour être entendu. »

Pendant qu’il parlait, il s’était approché du Tamaris évanoui et commença à fouiller ses poches. Au bout de la troisième – quelle idée de porter autant de vêtements avec des poches ? – il en sorti un petit trousseau de clés qu’il agita devant les yeux de son coéquipier.

« J’ai aucune idée de ce qu’elles ouvrent, mais qui dit clés, dit quelque chose à cacher ou à fermer. »

Code by Joy
avatar
Messages : 67
XP : 136
Date de naissance : 21/01/1996
Date d'inscription : 21/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans ton c... coffre fort ?
Familier : Un chat, Abruti. Tout est dans le nom.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mysidia :: Let's play ! :: Tamaris :: Rozenn-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit