Mysidia est un forum fantastique/steampunk. Quelle créature et camp allez vous intégrer ?
 

Raised by wolves ft. Solo

 :: Zone spéciale :: Rp past Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 23 Juil - 17:54

Raised by wolves

Wolf father at the door, you don't smile anymore. You're a drifter, shapeshifter, let me see you run. Wayward winds, the voice that sings of a forgotten land. See it fall, child of wolf, lend a mending hand.
Azurias

Azurias sentit un frisson glacé la parcourir lorsque le vent vint jouer dans ses cheveux. La température n'avait de cesse de chuter, ces derniers jours, la saison froide approchait. Une grimace apparut sur le visage de la nymphe, et elle se ressera contre la fourrure de Sol, gagnant l'équivalent d'un rire de la part du loup gris. Si elle n'avait pas de familier en ce moment, le jeune canidé était de loin ce qui s'en rapprochait le plus. Né lors de sa 2e année parmi la meute, il était tombé malade lors d'une saison froide et ne l'avait plus lâchée depuis qu'elle avait préparé une mixture pour le soigner. Bien sûr, il devait aussi sa survie aux conseils avisés que la bleue avait reçus de la part d'Ethos, mais c'était à elle qu'allait la majeure partie de son affection.

Ce qui ne l'empêchait pas de rire de son malheur en ce moment
Elle secoua la tête sous les moqueries et se redressa pour le pousser sur le sol gelé

-Dis donc, tu me cherches, Sol ? demanda la nymphe avec une colère toute feinte


Il glapit en roulant sur le dos avant de se redresser aussi vite qu'elle s'était mise debout, fourrure hérissée mais n'osant pas lui montrer les crocs. Parce qu'il savait bien que sa peau était plus facile à traverser que celle des autres membres de la meute. Ethos lui avait assez souvent répété de faire attention lorsqu'il jouait avec Azurias, qu'une simple erreur pourrait lui être fatale. Et la nymphe avait longuement écouté ses sermons aussi, mais ça ne l'empêchait pas d'avoir envie de chahuter lorsque son ami la cherchait.

-Je t'ai déjà trouvée, petite fleur. répliqua le canidé avec un sourire qu'on pouvait facilement trouver carnassier


Mais ça faisait 5 ans qu'elle vivait avec la meute, et la demoiselle ne ressentait plus la moindre peur face aux loups. Ils étaient des créatures intelligentes et sensées, pas uniquement des prédateurs cruels comme on le lui avait conté par le passé. Ou peut-être n'étaient-ils comme ça qu'avec elle: après tout les nymphes avaient un lien privilégié avec la nature. Et donc, par extension, la plupart des animaux.

"Petite fleur".
Elle eut un rire doux pour toute réponse

Depuis qu'ils avaient remarqué qu'elle pouvait contrôler la pousse des végétaux, ce surnom ne la quittait plus, ayant remplacé 'Azu' avec une facilité déconcertante. Mais le loup tenta un grondement d'intimidation et elle répliqua en fronçant les sourcils. Pliant les jambes pour s'apprêter à bondir, la bleue appela à elle l'eau du ruisseau auquel ils étaient venus se désaltérer. Le chef de meute ne l'avait jamais laissée se reposer sur ses lauriers, quand on en venait au contrôle de ses pouvoirs, alors si Sol voulait jouer à l'affronter, il pouvait toujours essayer.

- Si vous avez tant d'énergie à dépenser, venez plutôt rejoindre la chasse. les coupa le ton autoritaire d'Ethos


Se redressant aussitôt, Azurias tourna un regard presque penaud sur le chef de meute tandis que Sol baissait les yeux. Une amertume désagréable envahit sa bouche: la chasse. Elle avait tendance à l'esquiver, mais s'il lui demandait directement elle ne pouvait pas refuser. Ce n'était pas une activité qui enchantait la nymphe à vrai dire, mais il fallait bien qu'elle se nourrisse. Et ce n'était pas en cette saison qu'elle pourrait compter sur des fruits et/ou légumes. Lorsque Sol la dépassa pour rejoindre le reste de la meute, elle n'avait toujours pas bougé.

- Toi aussi, petite fleur, indiqua le meneur, Tu as gardé des graines de ronces, n'est-ce pas ?


Oh, il voulait qu'elle tende un piège. C'était une danse mille fois répétée, mais l'idée d'enserrer les pattes d'une proie dans des tiges épineuses pour permettre aux loups de la tuer sans trop courir lui retournait l'estomac.

Parfois, elle ne les regardait pas la tuer.
Le plus souvent, elle le faisait: il fallait repérer les points vitaux
Des fois qu'elle doive chasser seule

Soulevant un pan de la large fourrure qui lui servait de vêtement, la nymphe tira un sachet en toile de sa ceinture et l'agita sous les yeux du loup. Des graines de ronces. Elle en amassait toujours le plus possible à la belle saison, sachant bien à quel point ça pouvait être utile.

- Je suis prête, Ethos, allons-y. répondit-elle en se mettant à marcher


© Grey WIND.
avatar
Messages : 119
XP : 466
Date de naissance : 18/05/1998
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 19
Familier : Sorel; un canari deadpan snarker qui lui évite bien des emmerdes ~
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
A head full of dreams
I’m ready to run through the heat of the sun. Can’t do it alone, can't do it alone. I’m ready to hope, swing me out of the low. Wide awake in the glow, can't do it alone. I’m ready to fly, uncover the light, impossible heights ∞


   
Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Juil - 18:58

Raised by wolves

Wolf father at the door, you don't smile anymore. You're a drifter, shapeshifter, let me see you run. Wayward winds, the voice that sings of a forgotten land. See it fall, child of wolf, lend a mending hand.
Azurias

Elle rejoignit le groupe de chasseurs près de l'arbre mort, suivant de près l'alpha. Malgré la saison peu favorable, Azurias pouvait sentir les graines frémir dans son sac de toile, prêtes à réagir à son pouvoir. Enfin, graines. Des mûrons ramassés à la belle saison qu'elle avait faits sécher précisément en vue de cette utilisation. Ils se mirent en chasse au signal d'Ethos, indiquant à la nymphe de bien rester séparée du groupe. Comme à chaque fois qu'elle les accompagnait. Une fois la proie repérée, il lui faudrait s'éloigner de la meute et se placer de sortes à pouvoir poser son piège sans l'alerter directement. Elle avait certes déjà l'odeur des loups maintenant qu'elle faisait partie de la meute, mais bizarrement, celle des plantes servant à ses remèdes restait plus marquée.

Ils marchèrent un moment avant que l'alpha ne s'arrête, humant l'air et désignant une direction du museau. Entre les buissons aux feuilles de plus en plus rares, un groupe de daims semblait chercher de quoi se nourrir. Ils attaqueraient le plus faible en priorité, ça ne faisait pas de doute, mais l'Alfheim savait qu'il ne serait pas forcément le plus accessible pour elle. Non loin, Sol lui adressa un signe d'encouragement avant qu'Ethos ne lui indique leur proie.

Une femelle qui se trouvait un peu à l'écart
Ca devrait être plutôt facile

Indiquant d'un hochement de tête qu'elle avait suivi, la demoiselle s'éloigna à pas prudents, gardant la cible dans son champ de vision. Pour l'instant elle mangeait tranquillement des herbes rases que la mauvaise saison avait épargnées pour le moment. Ca donnait presque envie à la bleue de développer les pousses, pour lui en donner plus, mais elle refoula cette envie bien rapidement. Si ce daim partait, les autres suivraient, et l'Alfheim ne servirait plus à rien.

Elle ne courait pas aussi vite que les loups.
Encore moins que les daims
Impossible de poser le piège s'ils étaient déjà lancés

Alors elle resta silencieuse, contournant un arbre au tronc gris en silence pour rester hors du champ de vision de sa proie. Il n'y avait pas de vent pour déplacer son odeur, ce qui était avantageux et lui évitait d'avoir à y faire attention. Un bref coup d'oeil lui apprit que les loups en bénéficiaient aussi. Cachés dans les fourrés, seules les pointes des oreilles de certains apparaissaient. Elle s'accroupit, progressant à quatre pattes jusqu'à être aussi proche que possible sans être repérée.

Elle pouvait presque entendre le souffle de la daine
Elle pouvait presque entendre son coeur

Ca serait pire tout à l'heure

Prenant une grande inspiration, Azurias tira les mûrons de sa pochette. Elle prit quelques instants pour serrer les fruits séchés dans sa main, réveillant lentement leur potentiel avant de les lancer en direction de l'animal. La faine sursauta à peine, jetant un regard curieux dans leur direction puis cessant de s'y intéresser pour en revenir à l'herbe. Ca avait atterri sous son ventre. D'ici, la nymphe pourrait enserrer ses pattes et laisser son cou dégager, permettant aux loups de la mordre. Dans sa tête, elle se mit à compter avant de déclencher son pouvoir.

Un
Deux

...

Ce cri était toujours aussi douloureux à entendre

- Je l'ai ! lança-t-elle au cas où la meute n'aie pas remarqué


La daine geignait de douleur tandis que des ronces aux longues épines enserraient ses pattes fines, faisant perler du sang sur son beau pelage gris. Le reste du troupeau avait détalé au cri d'alerte, mais ils n'intéressaient pas les loups. Menant l'attaque, l'alpha avait surgi des fourrés et était à peine à un mètre de la proie lorsque la nymphe fit l'erreur de l'écouter.

Elle n'écoutait jamais les proies
Ca aussi, c'était douloureux

- Excuse-moi. murmura-t-elle en reculant


Elle le répéta en boucle tandis que les ronces grandissaient, entravant entièrement les pattes de l'animal
Elle le répéta en entendant ses cris d'agonie par dessus les grognements des loups
Elle le répéta lorsque son corps heurta le sol et que les cris réduisent à des râles
Elle le répéta jusqu'à ne plus rien entendre du tout

- Tu l'as encore écoutée, petite fleur. fit la voix de Sol près de son oreille


La nymphe sursauta en rouvrant les yeux, cessant de serrer ses épaules entre ses doigts. Sol la regardait d'un air presque triste, son museau dégoulinant d'un sang qu'elle s'efforça de ne pas regarder. Elle s'était recroquevillée contre le tronc d'un arbre en attendant qu'ils aient fini. Ou en attendant que la panique retombe. Le prédateur vint frotter sa tête contre la joue d'Azurias, y laissant une traînée écarlate sans s'en rendre compte avant de lui intimer de se relever.

-Je t'ai déjà dit de ne pas faire ça.. Viens, on repart. soupira-t-il


Et l'Alfheim se redressa sans un mot. Il fallait bien qu'ils mangent, elle ne devrait pas se mettre dans un état pareil. Elle devrait être fière d'eux. Secouant la tête, elle se pencha pour caresser le crâne de Sol tandis qu'ils marchaient vers le reste de la meute. L'odeur du sang la prenait à la gorge. Mais elle ne s'essuya pas la joue.

C'était fini pour aujourd'hui.

© Grey WIND.
avatar
Messages : 119
XP : 466
Date de naissance : 18/05/1998
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 19
Familier : Sorel; un canari deadpan snarker qui lui évite bien des emmerdes ~
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
A head full of dreams
I’m ready to run through the heat of the sun. Can’t do it alone, can't do it alone. I’m ready to hope, swing me out of the low. Wide awake in the glow, can't do it alone. I’m ready to fly, uncover the light, impossible heights ∞


   
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mysidia :: Zone spéciale :: Rp past-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit