Mysidia est un forum fantastique/steampunk. Quelle créature et camp allez vous intégrer ?
 

Sweet ignorant bliss ft. Kamui

 :: Let's play ! :: Alfheim :: Jardin d'Eden Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 23 Juil - 6:24

Sweet ignorant bliss

I'm a princess cut from marble, smoother than a storm. And the scars that mark my body, they're silver and gold. My blood is a flow of rubies, precious stones, it keeps my veins hot.
Azurias & Kamui

La bleue leva les bras vers le ciel pour étirer son dos tandis qu'un rire enjoué s'échappait de sa gorge. Un peu au-dessus d'elle, Sorel volait en cercles dans le ciel radieux, en lui demandant si elle comptait y passer la journée sur un ton excédé. Peu réceptive à la mauvaise humeur de son canari, la nymphe lui adressa un sourire rieur en marchant pieds nus parmi les fleurs aux couleurs éclatantes: bien sûr, c'était pour ça qu'elle était venue. Son lieu de naissance, ça faisait tellement longtemps qu'elle ne l'avait pas revu. Une nature luxuriante s'étendait autour d'elle, épanouie au soleil, irradiant d'énergie. L'herboriste sentait chaque végétal frémir sur son passage, prêt à répondre à sa magie avec une puissance peu commune.

Elle n'avait jamais mieux contrôlé les plantes qu'au Jardin d'Eden
C'est presque comme si elles étaient là pour ça

Peut-être était-elle simplement grisée d'être de retour à la 'maison', en quelques sortes. Ou peut-être ce lieu recelait-il effectivement le pouvoir que lui contaient certains habitants de la contrée lumineuse. Le soleil était haut dans un ciel d'un bleu pur, comme souvent à Alfheim, et la demoiselle dépassa trois larges rochers mousseux dissimulant un petit lac. Il n'était pas aussi étendu que le lac miraculeux, et n'avait clairement pas ses propriétés curatives, mais c'était par là qu'elle s'était entraînée à contrôler son premier pouvoir avec ses parents.

Malgré les piaillements désapprobateurs de son canari quant au fait qu'un tordu pourrait apparaitre à n'importe-quel moment, Azurias se déshabilla sans une once d'embarras. Ce n'était pas vraiment quelque-chose qu'elle connaissait, trait inhérent à son espèce semble-t-il. Laissant ses vêtements qu'elle trouvait de toutes façons encombrants pliés sur la rive, la bleue se glissa dans l'eau fraîche sans même trembler, détachant ses deux couettes avant de plonger la tête la première. Sa respiration aquatique ne tarda pas à prendre le relais, et elle nagea vers le fond pour s'y reposer et regarder la surface.

Le contact glacé était un agréable contraste avec la chaleur de la journée. Elle paressa quelques minutes avant de remonter vers une zone où elle avait pieds, repassant à la respiration aérienne en à peine un instant. Sorel, posé à côté de son sac, la toisait avec l'agacement de quelqu'un qui surveille un enfant intenable. Et peut-être que c'était bien comme ça que son familier la voyait, mais l'herboriste avait à force pris l'habitude de son caractère maussade.

- Fais pas cette tête, Sorel, rit-elle depuis l'eau, je suis littéralement dans mon élément, après tout, que veux tu qu'il m'arrive ? demanda la demoiselle


Le canari se contenta d'un piaillement peu convaincu tandis que son amie retournait nager quelques temps, chantant à voix basse un air dont elle avait oublié l'origine. Il y était question de héros et d'aventures épiques. Sans doute quelque-chose pour accompagner les légendes que lui contait sa mère dans son enfance.

Mais lorsqu'elle nagea vers la rive une fois de plus, son familier semblait étrangement agité. Il agita ses petites ailes avec urgence avant de lui lancer qu'il y avait quelqu'un pas loin. Il l'avait entendu, il l'en assurait, et ça ne lui plaisait pas du tout. Principalement parce que Sorel n'avait jamais été connu pour apprécier les étrangers, s'imagina Azurias. Néanmoins peu désireuse de l'effrayer plus avant, elle se hâta d'étendre les branches de l'arbuste portant ses vêtements et enfila de quoi être un minimum décente.

Cependant, elle ne quitterait pas le lac
Parce qu'elle n'en avait pas fini de se baigner
Et qu'elle y était plus sereine

- Vous vouliez vous rafraîchir ? appela-t-elle au hasard en observant les alentours, Ca m'embête pas, vous pouvez venir. L'eau est à une bonne température, en plus.


© Grey WIND.
avatar
Messages : 119
XP : 466
Date de naissance : 18/05/1998
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 19
Familier : Sorel; un canari deadpan snarker qui lui évite bien des emmerdes ~
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
A head full of dreams
I’m ready to run through the heat of the sun. Can’t do it alone, can't do it alone. I’m ready to hope, swing me out of the low. Wide awake in the glow, can't do it alone. I’m ready to fly, uncover the light, impossible heights ∞


   
Revenir en haut Aller en bas
Lun 24 Juil - 5:02
A Panther's Walks

Alors, c'était à cela que ressemblait l'extérieur de Zhakal ? Lui qui n'avait connu que les ténèbres, le voilà vêtu d'une cape encapuchonné, vagabondant le long de la contrée d'Alfheim. Il se trouvait actuellement au Jardin d'Eden et heureusement pour lui, de nombreux arbres se trouvaient là afin de se protéger du soleil. Quelle idée de posséder un tel astre dans le ciel ? Notre démon de Zhakal, Kamui Yama, venait de débuter son voyage iniatique à travers le monde, en quête de pouvoir, et possiblement de réponses. Dans tous les cas, Jigsaw lui avait déconseillé d'aller en Alfheim pour l'heure, et bien évidemment, ce fut précisément la première destination de notre vilain. Il détestait qu'on lui fixe des interdits, il fallait le comprendre.

Le visage neutre, il errait sans réelle destination, réajustant son sabre à sa ceinture. Il faisait une chaleur monstre ici, comment pouvait-on vivre dans un tel atmosphère ? Il n'y comprendrait jamais rien. C'est alors que son regard se posa le long d'un courant d'eau qui semblait s'écouler devant lui. Curieux, il se laissa guider le long de la rive en observant les alentours, s'étant au préalable arracher une branche d'arbre dans le but de s'en servir comme parasol. Si le contact de la lumière le gênait plus que tout, ressentir la chaleur l'épuisait tout autant. Il fallait dire que dans ses montagnes à Xembria, l'été et tout ce qui rapportait au soleil en général étaient des concepts qu'il ne comprenait que très peu, pour ne pas dire pas du tout.

C'est alors que son ouïe fut attiré par un étrange son... Une voix féminine. Sourcils froncés, Kamui se mit à avancer en direction de la voix chanteuse, intrigué et agacé à la fois par ce ton bien trop innocent et pur pour ses oreilles démoniaques. Son sabre se mit alors à vibrer. Oui, Pantera aussi semblait manifester son dégoût envers cette mélodie. Une fois être arrivé assez proche, il entendit la voix se stopper, pour ensuite reprendre mais sur un ton bien plus formel. Visiblement, elle semblait s'adresser à quelqu'un. Et même si Kamui ignorait qui elle visait, il décida de sortir de sa cachette, sa branche toujours perché au-dessus de sa tête.


    ⚊ Yo... C'est à toi qu'elle appartenait cette voix agaçante qui chantonnait ?


Froid, et ne pesant pas ses paroles, le démon observait la jeune fille légèrement vêtue qui lui faisait face. Il notait également la présence d'un curieux animal non loin, et qui semblait bien agité à la vu du démon. Esquissant un grand sourire, il reportait alors son attention sur son interlocutrice, répondant à sa demande.


    ⚊ Me rafraîchir ? Tss... C'est pas une mauvaise idée.


Détail qu'il fallait noter, Kamui ne possédait également aucune pudeur et se contenta de retirer sa cape et sa veste, laissant apparaître son torse avec son trou béant au milieu de son ventre, avant de retirer son pantalon et de plonger dans l'eau, gardant sa branche au-dessus de lui afin de se protéger du soleil et poussant un profond soupir d'aise.


    ⚊ C'est vraiment différent de Zhakal ici... Eh petite, tu viens d'où ?
avatar
Messages : 27
XP : 111
Date de naissance : 15/05/1999
Date d'inscription : 21/07/2017
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Kamui ronronne en #27A4FD
Revenir en haut Aller en bas
Lun 24 Juil - 20:20

Sweet ignorant bliss

I'm a princess cut from marble, smoother than a storm. And the scars that mark my body, they're silver and gold. My blood is a flow of rubies, precious stones, it keeps my veins hot.
Azurias & Kamui

L'agitation de Sorel ne diminua pas lorsqu'une silhouette émergea des herbes, sans doute trop habillée pour la chaleur qu'il faisait et tenant une branche au dessus de sa tête. La première réaction de la bleue fut de froncer les sourcils: elle avait toujours fort peu apprécié que l'on s'en prenne aux végétaux, mais un sourire ne tarda pas à peindre ses lèvres. Sa voix 'agaçante', il parlait exactement comme son canari, et la comparaison était tellement improbable que la nymphe ne put retenir un rire. L'espace de quelques instants, l'image du nouveau venu avec des cheveux jaunes et quelques plumes dedans lui passa par la tête, allumant une certaine malice dans son regard. Mais l'instant d'après, les piaillements du vrai Sorel la tiraient de ses pensées.

- Qu'est-ce que tu fais encore là ? Ce mec est clairement louche, il est temps de partir ! s'énervait-il, étant venu se poser sur l'épaule de l'Alfheim


Oh, elle l'entendait bien, inutile de venir aussi près, mais elle n'avait pas de raisons de lui fausser compagnie. Pas pour l'instant en tout cas. Il lui adressa un sourire qu'elle ne trouva pas excessivement rassurant avant de répondre, et si un frisson courut dans son dos, Azurias ne fit aucun mouvement pour s'enfuir. Sans doute qu'une impression, elle avait vu pire ces derniers temps. Entre ce loup énorme qui l'avait pourchassée en Zhakal et ce type étrange qui avait essayé de l'effrayer au cimetière, il en fallait plus pour l'inquiéter.

La demoiselle recula un peu lorsqu'il se déshabilla pour entrer dans l'eau, pas le moins perturbée du monde par son absence de pudeur. Principalement parce que c'était un trait assez courant chez les nymphes. On avait eu beau lui expliquer leur intérêt, elle trouvait toujours les vêtements plus encombrants qu'autre chose. Mais autre chose ne tarda pas à attirer son attention tandis qu'il la rejoignant, tenant toujours la branche au dessus de sa tête.

Il avait.. un trou dans le ventre ?

Ses yeux s'agrandirent d'effroi en quelques secondes, et au lieu de reculer comme on aurait pu s'y attendre, elle nagea en avant, inquiète. La nymphe entendit à peine sa question tant elle s'appliquait à comprendre comment il était encore en vie et pourquoi ça ne saignait pas. Est-ce que c'était normal ? Quel genre de créature était-il, pour encore se déplacer comme si de rien n'était ? Ou bien avait-il mal ? Sans réfléchir, elle approcha sa main du trou béant, comme pour vérifier que c'était bien réel, sursautant lorsqu'elle le traversa.

- Tu.. Tu vas bien ? bégaya-t-elle en levant un regard confus sur le nouveau venu, Ce n'est pas une blessure, j'espère..? interrogea Azurias avant de se rendre compte qu'elle était sans doute trop près


Comme pour confirmer les pensées qui venaient tout juste de lui traverser l'esprit, Sorel se mit à voleter juste devant ses yeux, visiblement en colère. L'Alfheim eut un brusque mouvement de recul, utilisant l'eau pour se propulser et levant les mains comme pour signifier qu'elle ne voulait pas l'offenser. Quelques instants passèrent pendant lesquels elle le regarda sans oser bouger, perplexe quant à son propre comportement avant qu'un rire ne lui échappe.

- Excuse-moi, je suis impolie, mais ce trou est tout de même inquiétant.. s'empressa-t-elle de dire, Je suis née ici, mais si tu es de Zhakal.. tu as choisi la mauvaise saison, il fait particulièrement chaud en ce moment. l'informa-t-elle, désignant brièvement le soleil


Elle ne pouvait pas dire avoir eu des rencontres particulièrement encourageantes avec les Zhakal, mais en voir un hors de son territoire la laissait plus surprise que méfiante. Certes, elle-même avait fait ce genre d'erreur le jour (soir?) où Alexander l'avait aidée à ne pas se faire manger, mais l'herboriste n'avait pas commis cette imprudence sans raisons.

- Tu es loin de chez toi, qu'est-ce qui t'amène ? demanda curieusement la demoiselle


Restant à une distance plus raisonnable que tout à l'heure, elle se força à ne pas regarder trop souvent son trou dans le ventre bien que l'aspect soit inquiétant. Ca lui faisait froid dans le dos, autant ne pas s'infliger ça. Son regard remonta sur le maquillage qu'il avait autour des yeux, puis sur cheveux d'un bleu qui ressemblait au sien avant de noter la sorte de mâchoire qu'il portait sur le côté du visage. Curieux individu, c'est le moins qu'on puisse dire, pourtant elle se força à rester silencieuse pour l'instant.  Assaillir quelqu'un de questions n'était peut-être pas la meilleure entrée en matière qui soit. Ne serait-elle pas gênée, si à chaque rencontre on lui demandait directement pourquoi elle avait les cheveux bleus et les oreilles pointues ? Si, certainement.

© Grey WIND.
avatar
Messages : 119
XP : 466
Date de naissance : 18/05/1998
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 19
Familier : Sorel; un canari deadpan snarker qui lui évite bien des emmerdes ~
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
A head full of dreams
I’m ready to run through the heat of the sun. Can’t do it alone, can't do it alone. I’m ready to hope, swing me out of the low. Wide awake in the glow, can't do it alone. I’m ready to fly, uncover the light, impossible heights ∞


   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mysidia :: Let's play ! :: Alfheim :: Jardin d'Eden-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit