Mysidia est un forum fantastique/steampunk. Quelle créature et camp allez vous intégrer ?
 

Jason the Friday Killer returns - Solo.

 :: Let's play ! :: Zhakal :: Limia Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 22 Juil - 21:45

ft. Ichiroharuuuu !

「Jason the Friday Killer returns」
Un nouveau jour se levait sur Limia, enfin nouveau jour... Il fait toujours nuit noire là-bas, mais il n'y a pas de mal à vouloir y mettre un peu de gaieté. Surtout dans un tel lieu, encore, c'est moins pire que Nightray. De toutes façons il retournait à Iria ce soir-même alors le plus dur était passé. Il se demander comme toujours, ce que pouvait bien faire son frère adoré. Peut-être en train de faire l'idiot à Symphonia avec leur parents... Enfin, SES parents. Puisqu'ils ont oubliés l'existence de leur fils aux ailes noires qu'ils ont balancés à Nightray dès sa naissance dans le jardin d'Eden. Même s'il s’efforçait de s'en battre les reins, en y repensant, ça laissait tout de même un léger goût amer au travers de la gorge. Heureusement que Jobenharu est différent lui... C'est son rayon de soleil qui éclaire les pensées bien sombres de son frère jumeau Lucifer.

Il ouvrit doucement les yeux, l'air monotone. Que faire aujourd'hui, ah oui... Il doit aller voir un client qui veut lui confier un contrat d'assassinat assez dangereux paraît-il. Il papillonnait des yeux en se redressant sur son lit, avant de se stopper : son chat dormait, roulé en boule sur son ventre, ronronnant très légèrement. Quel ange ce matou, Ichiro' serait capable de ne pas bouger jusqu'au réveil du dit chat. Néanmoins, il avait du boulot aujourd'hui, il passait ses mains dans le pelage du félidé, qui agitait immédiatement ses oreilles mais sans ouvrir les yeux. Il avait l'air plongé dans un profond sommeil, il devait faire un rêve banal, sans doute à la poursuite d'une souris sans défense. Il devait se bouger un peu, il fallait qu'il soit au lieu du rendez-vous dans moins d'une heure. Alors il faut se grouiller, ça passe vite.

Il prit alors avec une extrême et rare douceur son chat pour le soulever légèrement, au moins le temps de se dégager, pour le reposer gentiment sur le lit et en sortir. Le chat sans nom s'étirait simplement, les quatre fers en l'air avant de se rouler de nouveau. De quoi attendrir le cœur pourtant obscur d'Ichiro', ce chat est vraiment magique. Bref, il décidait finalement de ne pas perdre plus de temps que ça. Il se rendit dans la cuisine, ouvrant le frigo. Il se servit un verre d'eau, ce matin il n'avait pas envie de sucré bizarrement. Il prit une boîte de feuilles de vignes farcies au riz déjà entamée et décida de la terminer, il n'en restait que trois, trois pauvres survivantes, ou du moins, plus pour longtemps. Il les mangeait rapidement, et but cul sec son verre d'eau, le rinçant à l'évier pour le remettre à sécher. Pour une fois, son évier était totalement vide et propre. D'habitude il est trop occuper pour faire le ménage, même si c'est plutôt quelqu'un d'ordonné.

Après ce petit-déjeuner bâclé, il se rendit à la salle de bain pour un brossage de cheveux vain – car cheveux trop rebelles – et un brossage de dents. L'hygiène c'est primordial ! Il se regardait quelques secondes devant le miroir sans afficher quoi que ce soit sur son visage, tournant juste la tête de gauche à droite avant de sortir, revêtissent sa tenue de boulot. Heureusement que le lieu n'est pas très loin, il peut marcher tranquillement sans se presser de quelconque façon. Le client lui avait donner rendez-vous dans un petit bar, pas celui d'Imeral – malheureusement.

En même pas une dizaines de minutes, il fut arrivé à bon port. Y rentrant calmement, l'air stoïque et reposé il s'installait sans attendre à la place qu'il lui avait indiqué : tout au fond de la salle. Il était en avance d'une vingtaine de minutes, il commande une fois de plus un simple verre d'eau. Aujourd'hui il n'était pas difficile, et même s'il tenait l'alcool, boire avant d'aller en mission c'était dangereux. Surtout face à cet adversaire qui est un tueur, alors imaginez si les temps de réactions d'Ichiro' étaient réduits, c'était inconcevable et inutilement dangereux. Il attendait donc, tapotant le coin du verre avec un doigt pour faire passer le temps. Il n'avait rien prit pour s'occuper, alors il allait devoir prendre son mal en patience. Mais finalement...

Bonsoir. Désolé de mon retard, j'ai eu un petit soucis avec ma fille. » Annonça une voix féminine.


Il relevait la tête, c'était une femme, portant une capuche et une longue robe brune. On voyait des bouclettes blondes s'échapper de la capuche. Il s'assise devant lui, elle aussi calme. Elle retirait presque instantanément sa capuche. Révélant un visage meurtri par plusieurs cicatrice, mais elle était plutôt mignonne, avec de beaux yeux verts émeraudes. Elle serrait les dents, elle semblait ne pas être au mieux de sa forme, les yeux presque livides. Elle avait dû en voir des choses...

Oh eh, bonsoir... Ce n'est rien, vous êtes en avance en plus. » Dit-il solennel.
Oh vraiment ? Je suis rassurée dans ce cas, monsieur... » Soupira-t-elle, puis elle en vint au fait, à voix basse. « Vous êtes bien Ichi, le tueur à gages, que je sois sûre de ne pas me tromper ! »
Oui, c'est moi... Alors ? » Confirma-t-il.


La jeunette en fut rassurée. Elle sortit directement des dessins, qu'elle avait fait elle même de la cible. Et ma foi, elle dessiner très bien. C'était détailler et propre. Avec ça pas d'erreur.

Bien... Je ne connais pas son identité, mais je sais que c'est un monstre. C'est lui qui a tuer mon maris et mon fils... I-Ils les as torturer... » Commença-t-elle la voix tremblante. Elle secoua légèrement la tête en éclaircissant sa voix pour reprendre contenance. « Il porte ce masque et ces vêtements, se faisant appeler Jason, ce serait son vrai nom. Il m'a laissé en vie, me disant qu'il voulait déjà me voir anéantie et m'achever quand je serais au plus bas... »
Avez vous une quelconque affaire avec lui pour qu'il vous fasse ça ?... » Demanda Ichiroharu.
Non... C'est comme ça pour toutes les autres victimes qu'il a fait, il choisit une famille au hasard po-pour la détruire. Mais... J'ai mener mon enquête, je l'ai même suivit à mes risques et périls... Il vit dans une maison non éloignée d'ici et dans un piteux état... Voilà l'adresse. » Détailla-t-elle. « Encore merci d'avoir répondu à mon annonce, il faut croire que... Personne d'autre n'ose s'y attarder... C'est tous ce que j'ai, je ne sais rien d'autres... »
C'est déjà pas mal... Merci. Bon, je vais m'en occuper immédiatement, je vous recontacterais quand ce sera fait. » Dit-il.
Merci beaucoup monsieur Ichi, en espérant que vous réussissiez, bonne chance !... » Encouragea-t-elle.


Ichi, c'est comme ça qu'on l'appelait dans le milieu en effet. Oui il ne s'est pas casser le cul, mais bon. Simple et efficace. Il récupérait les dessins et l'adresse avant de se relever, sortant l'argent pour le verre d'eau, et sans donner de pourboire. Pour de l'eau quand même... Il ne répondit pas aux encouragements de la jeune femme et se levait en s'étirant brièvement et il sortit aussi rapidement qu'il était rentrer dans le bar quasiment vide.
Il sortit le papier avec l'adresse, il fit un peu les gros yeux, c'est quasiment à côté de chez lui !... Voilà qui est cocasse, il avait un tueur en série sanguinaire et sadique à deux pâtés d'appartement de chez lui. Il lassait échapper un petit rire jaune avant de ranger de nouveau le papier. Prenant la route et échafaudant un plan. Il fallait prendre en compte qu'il était dangereux ET armé, donc il ne pourra pas y aller tranquillement. Sa cible n'est pas sans défense.
Let's go to kill !

avatar
Messages : 113
XP : 512
Date de naissance : 27/06/1996
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 22
Localisation : Tamaris, à Iria...
Familier : Un chat roux à lunettes...
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Lun 24 Juil - 18:50

ft. Ichiroharuuuu !

「Jason the Friday Killer returns」
Heureusement que sa cliente n'a l'a pas retenus plus longtemps, car il n'y avait pas à tergiverser, c'était une perte de temps. Il était d'ailleurs sur le chemin, il était passé moult fois devant la baraque du psychopathe, imaginez si il est ici depuis des lustres. Voilà qui n'est pas rassurant. Mais il en fallait plus pour faire peur à l'ange aux ailes noires, vraiment plus. Au trois quart de la route, il sorti de dessin que lui avait fait la jeune femme, pour regarder ça plus en détails. Il y avait des annotations comme elle n'avait pas pu le dessiner entièrement. Très grand, il devait faire une tête, voir deux de plus qu'Ichiroharu. Il avait ce masque étrange percé par des troues et ces rares symboles rouges comme des flèches.
Sincèrement, il trouvait le masque vraiment cool. Peut-être qu'il lui piquerait à l'occasion, bah quoi ? Autant en profiter un minimum. Il ne va pas se gêner ! C'est parfaitement son style. Bref... La femme avait dit être littéralement paralysée quand ce monstre l'avait regarder dans les yeux. Il en déduit donc qu'il peut figer les gens avec son regard, très utile pour que la cible ne s'échappe pas. Sacré tueur en série... Il ne donnait aucunes chances à ses victimes. Même pas l'amusement d'une course poursuite. Ce type ne perdait pas son temps... Il était armé d'un couteau de boucher ? C'est tellement le cliché parfait du tueur fou-boucher ça ! Voilà qui est intéressant... Et elle avait aperçue un marteau à sa ceinture, de quoi écraser le crâne de ses victimes d'un coup sec, comme un œuf. Il eut un léger frisson à cette idée, il tenait à sa tête, elle était parfaitement bien comme ça. Il tient même à ses cernes !

Il médita quelques secondes, ce type, outre son pouvoir était une brute sans cervelle, psychopathe et complètement bourrin. Il ne devait savoir rien faire d'autre qu'étriper les gens. Qu'est-ce que c'est ? Un démon ? Peut-être, enfin, il n'en sait rien. Et de toutes façons il ne va pas s'attarder à lui faire un interrogatoire, il le tue point barre. Fin de la partie. Il n'y a pas à se compliquer la vie comme si sait pourtant si bien faire.

Cette mission promettait. Il n'allait peut-être pas s'en sortir indemne même s'il en doute. Ce criminel est tout frais tout chaud, il ne fera pas long feu face à un vétéran du meurtre, ça fait plus de 150 ans qu'il fait cela. Sait-on jamais...
Au bout de peu de temps, il s'arrêta non loin du fameux appartement, il était entièrement à ce criminel et ça avait l'air plutôt serrer. Rien de comparable à sa maison tranquille. Devait-il s'inquiéter ? Il mit correctement sa capuche, heureusement qu'il n'y avait personne aux alentours pour le moment, c'était à lui de jouer ! Pas une seule seconde à perdre ici !
Il se fondit dans une ombre et passa sous la porte via celle-ci, il avait de la chance, il n'y avait pas d'éclairage, mise à part une faible lampe à huile posée sur la table du fond, mais de quoi chasser les ombres. Il remarquait immédiatement le fameux Jason...

Il était là, il était vraiment là, et on dirait bien qu'il se préparer à partir. Que faire, en finir maintenant, se permettre un vrai combat ? Ce type en vaut-il la peine ? Ou alors le suivre, peut-être qu'il avait décidé qu'il était temps pour lui de tuer sa cliente à qui il avait retirer son maris et son fils. Mais alors qu'il réfléchissait, le mastodonte se redressa, levant la tête... Qu'est-ce qu'il fait ?

Qui... Est là ?... » Demanda-t-il d'une voix roque et brisée, vraiment pas rassurante quoi.


Le Lucifer ne dit mot. Il l'avait découvert ? Comment ? L'odeur, la présence, la magie ? En tous cas, cela l'avait surpris. Il y avait de quoi, comment ce type pouvait l'avoir remarquer, il était cacher dans l'ombre. Jason prit alors son marteau, il avait l'air en rogne, complètement taré ce type !

OÙ EST-CE QUE TU ES ENFOIRÉ ?!!! » Hurla-t-il soudainement.


Ichiroharu fit les gros yeux en voyant Jason donner un coup de marteau dans sa table, puis dans la chaise, et détruisant la table usée, faisant tomber le lampe à huile qui se brisa part terre, le feu commençant à mordre le plancher. Il le cherchait ?!

SORT DE TA CACHETTE RACLURE JE SAIS QUE TU ES LÀ ! » Gronda-t-il de nouveau après ce pétage de plomb.


Il a le sang chaud ce mec ! Complètement surexcité. Il n'avait pas l'air content que quelqu'un s'introduise chez lui. Il donna des coups dans les murs, ça devenait intéressant. Ce type n'était pas stable mentalement. Bon, Ichiroharu avait bien du temps à perdre ? C'est la première fois qu'il tombe sur un tel cas, il devrait l'étudier au lieu d'en finir trop rapidement. Il était exactement comment la femme l'avait dessiner, il ne s'était pas changer et porter avec ce masque. Lui aussi ça lui allait bien !

Ichiroharu se faufila à l'étage dans les ombres pour en sortir à l'étage. Il empoigna sa faux et tapota du pied. Combien de temps Hulk allait-il mettre pour rappliquer en entendant les bruits à l'étage. Il manquait de perdre son sang froid en voyant la pièce où il se trouvait couverte de sang, c'était vraiment dégueulasse... Et l'odeur était pestilentielle, comment les voisins ne s'en sont pas encore plains ? En même pas une trentaine de secondes, il entendit un éléphant monter rapidement les escaliers, il perdait pas son temps lui non plus. Et mon dieu, il fait plus de boucan que Jobenharu ! Il arriva à l'encadrure porte, respirant grossièrement. Comme une bête enragée et affamée. Il devait avoir la rage

Le faucheur était prêt à l'accueil, qu'il vienne. En tous cas, ni Ichi, ni Jason ne prononcer un seul mot. Il devait être en train de détailler Ichiro' pour savoir comment l'attaquer, est-il finaud en fin de compte ? Il doit avoir un minimum de jugeote mais pas plus.

Navré, je... Vais devoir vous liquidé. » Annonça Ichiroharu faussement.


Il n'était pas navré le moins du monde et c'était plutôt explicitement montré. Il ne laissé paraître aucun sourire, son visage était sombre, caché par sa capuche. Jason vociféra à son affirmation et fit un pas en avant, serrant son marteau. Il allait chargé.
La baston va commençait !

avatar
Messages : 113
XP : 512
Date de naissance : 27/06/1996
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 22
Localisation : Tamaris, à Iria...
Familier : Un chat roux à lunettes...
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Juil - 23:19

ft. Ichiroharuuuu !

「Jason the Friday Killer returns」
La pression était presque palpable pour les deux tueurs, l'un des deux allait mourir, l'un des deux prédateurs allait dévorer l'autre ce soir.  Jason ne semblait être qu'un bloc de nerfs saignés à vif. Il se demandait quand même ce qu'il lui était arrivé pour qu'il soit ainsi, même si ce n'était pas ses oignions et qu'il n'allait pas l'arrêter pour le lui demander, loin de là. Le silence devenait de plus en plus bruyant et pesant... Ichi, le tueur à gages ne bouger pas, laissant son adversaire porter le premier coup pour le jauger. Jason, le tueur en série respirer littéralement comme un porc en laissant échapper des bruits anormaux. C'était écœurant, même pour le Luficer. Il sortait d'un zoo ? Ou était-ce peut-être un ex-boucher s'étant couper la moitié du cerveau par inadvertance ?... Il allait perdre patience si ça continus, mais justement, le voilà qui approche !

Jason fonça alors sans prévenir sur son futur bourreau tel un taureau fondant sur le toréador ( la corrida, c'est le cancer ) pour l'embrocher... Avec un marteau, certes... Mais Ichiroharu l'esquiva d'un simple pas de côté avec une facilité déconcertante. C'était ça Jason ? Il était vraiment lent, il sursauta quand il essaya de le prendre de revers, et il esquiva avec un saut en arrière. Il avait réussit à le surprendre, il ne devrait pas le sous-estimer.

Tu vois... MOI ! CONTRAIREMENT A TOI, JE NE SOUS-ESTIME PAS MON ENNEMI, MEME SI C'EST UN INSECTE ! » Gronda Jason furieux.


Pourquoi est-ce qu'il gueule celui-là ? Il ne l'a même pas toucher, c'est tellement risible ! Ok ok, il devait avouer que ce n'était pas un débutant, mais pas de quoi rivaliser. Il utilisa alors sa faux, dans le but de trancher proprement la main qui tenait le gros marteau couvert d'hémoglobine. Mais encore une fois, il fut surpris car la faux ne traversa pas la chaire comme elle devait normalement le faire ! C'est inconcevable. Il lui arracha néanmoins cette partie de son haut. Il y découvrit des poils drus et anormalement longs. Ce Jason lui réservait des surprises dit donc ! Sa peau était une cuirasse qui semblait impénétrable. D'autres bruits bestiaux s'échappèrent de derrière le masque, qu'est-ce est ce fou furieux à la fin ! Il commençait à avoir une petite idée sur la question, et ça n'allait pas faciliter la tâche.Il recula de nouveau car son adversaire c'était retourner, et là...

Ichiroharu fit vraiment une erreur de débutant, il avait croisé le regard du monstre. Malgré ses efforts il sentait son corps se raidir. Il ne pouvait pas détourner le regard et Jason ricana satisfait de l'avoir attraper. Se dirigeant vers lui dans le but de lui exploser le crâne comme une noix de coco. L'un des deux êtres sombres était en mauvaise posture... Mais ce tueur le sous-estimer aussi ! Ironique pour quelqu'un assurant ne pas sous-estimer son adversaire.

Ta carrière ce termine MAINTENANT ! » Assura naïvement Jason.
Tu m’immobilises ?... Ok... Laisse moi te rendre la pareille... » Maugréa Ichiroharu.


Soudainement, Jason n'arrivait plus à faire un pas devant l'autre, comme s'il était enliser dans le sol. Et c'était le cas, du moins à cause de son ombre, elle semblait clouée au sol, empêchant le tueur de se mouvoir. Lentement un sinistre sourire de dessina sur les lèvres de l'ange déchu.

Tu ne sous-estime pas ton adversaire, hein ?... » Souffla-t-il d'un ton mauvais.


Le tueur fou morigéna, les voilà tous les deux bloqués. L'un par le regard paralysant, et l'autre prisonnier de ses propres ombres. Le combat n'allait pas avancer, et c'était la stratégie d'Ichiro', il savait que Jason allait craquer en premier et le relâcher de son regard. Et son stratagème marcha du tonnerre. Jason était prêt à prendre une attaque pour faire avancer le combat. Il devait avoir des gens à tuer, vilain Ichiro' qui lui fait perdre son temps. En tous cas, une fois livre il fonça de nouveau sur le mastodonte en lui donnant un coup puissant avec le revers de la lame, il réussit à le faire basculer au sol ! Il leva sa faux, visant le cou...

Mais Jason rattrapa la lame avec sa main à quelque centimètre du drame. Il s'ouvrit la main, mais il forçait pour ne pas être transpercer. Faisant tomber du sang sur son torse encore couvert de ce qui s’apparente à une chemise dans un état déplorable. C'est que ce truand ne se laissé pas étriper si facilement ! C'est peut-être enfin un adversaire de taille ? Cela faisait plus d'un siècle que quelqu'un lui avait autant résister ! Il serrait les dents, il avait une force colossale ce salaud ! Il lui donnait du fils à retordre. Mais... Il l'avait affaiblit ses ombres empoisonnantes en l'attaquant. Il sentit l'autre main du colosse lui agripper l'épaule et l'envoyer plus loin. Il se rattrapa pour ne pas se casser la gueule et tout deux se redressèrent en même temps.
Le Lucifer hésita à créer des bêtes d'ombres pour assaillir l'ennemi mais il ne devait pas montrer toutes ses capacités si tôt. Il devait toujours avoir quelque chose pour surprendre l'ennemi et ne pas abuser de son pouvoir, même si ça allait pour le moment il savait bien faire la part des choses et de ne pas abuser des bonnes choses.

T'es du genre coriace... » Rouspéta Ichiroharu.
T'es du genre lent ! LAISSE MOI TE BRISER ! » Rétorqua Jason au tac au tac.


Il pouvait pas s'empêcher de terminer ses phrases en gueulant celui-là, il allait lui donner un mal de crâne pas possible avec ses conneries. Comment s'en débarrasser à la fin ? Il était résistant, plutôt vif et puissant, mais en dehors de ça, ça n'en reste pas moins un gros bourrin qui ne se sert pas bien longtemps de sa cervelle... Les hostilités sont lancées, ce n'était qu'un amuse-gueule tout ça. Ou alors peut-être que ça va se terminer vite qui sait ?
S'il devait en venir à utiliser ses ailes, Jason ne pourrait plus l'atteindre, mais Ichiro avec sa faux si, ce serait un bon deal, mais beaucoup moins amusant et satisfaisant.
Cette fois, ce sera ta fin Jason...



avatar
Messages : 113
XP : 512
Date de naissance : 27/06/1996
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 22
Localisation : Tamaris, à Iria...
Familier : Un chat roux à lunettes...
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mysidia :: Let's play ! :: Zhakal :: Limia-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit