Mysidia est un forum fantastique/steampunk. Quelle créature et camp allez vous intégrer ?
 

Your hands don't heal ft. LIBRE

 :: Let's play ! :: Alfheim :: Lac Miraculeux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 22 Juin - 14:31


I'M COMING UP FOR AIR, COME AND SHARE MY LAST  BREATH SAVE IT FOR A TIME WHEN I'M HERE NO MORE WE'RE DIVING IN THE DEEP END WE CAN'T TURN BACK AGAIN
L'herbe était légèrement humide sous ses pieds nus lorsqu'il arriva à hauteur du lac. L'eau s'étendait devant lui, transparente et placide, sa surface à peine ridée par le souffle d'air qui jouait avec ses cheveux. Siam jeta un regard dubitatif au liquide tandis que Mu glissait lentement de son bras, alant se rafraichir entre les pousses vertes. Nesilia lui avait conté monts et merveilles à propos di lac miraculeux qui devait bien porter ce nom pour une raison, mais le souvenir de sa 'mère' ramenait un goût trop amer dans la bouche du nix pour qu'il accorde du crédit à ces dires.

Elle lui avait menti sur toute la ligne en prétendant l'aimer, après tout.
(le pire étant qu'il y aie cru)

Mais cette eau ne lui était de toutes façons pas destinée, et tant que l'effet placebo fonctionnait sur l'esprit sans doute dérangé de son commanditaire, il n'avait certainement rien à dire. Tirant une fiole de sa poche, il en ôta le bouchon de liège avec un léger 'pop' avant de se pencher sur la surface liquide. 'Le remplir jusqu'au trait de jauge', avait demandé l'apothicaire.

C'est à genoux au bord du lac que Siam utilisa son contrôle de l'eau pour lentement remplir la fiole, s'arrêtant tout juste au trait indiquant la quantité souhaitée. Aucune idée de ce que cet homme comptait en faire, peut-être était-ce juste pour la frime, peut-être que ça consolidait effectivement ses remèdes.. ou peut-être qu'il avait juste des plantes à arroser. La seconde option amena un tic nerveux au coin des lèvres du roux: il se serait bien fichu de lui, auquel cas.

Puis l'idée - aussi irrationnelle soit-elle- lui revint à l'esprit. Peut-être qu'il y avait bien des propriétés thérapeutiques dans ce lac. Peut-être que la supposée magie du Faronir des temps passés habitait encore suffisamment les eaux pour avoir une action. A ses pieds, Mu s'enroulait paresseusement sur lui-même, profitant du beau soleil venant chauffer ses écailles blanches. Regarder vers lui comme s'il cherchait une confirmation n'apporta rien aux doutes du nix, mis ça ne l'empêcha pas de le faire.

Au fond, ça ne coûtait rien d'essayer:
il n'était plus à une désillusion près

Alors il se rapprocha un peu plus de l'eau pour la faire léviter à la hauteur de ses yeux sous le regard curieux de son familier, se disant lui-même que l'idée était purement ridicule. Cette cicatrice était déjà de plus en plus diffuse avec le temps, et si ça empirait les choses en définitive ? Mais avec un dernier regard méfiant au liquide transparent, il décida que de toutes façons, la marque sur son visage était plus accessible que la cicatrise de morsure sur son épaule.

- Au moins je saurai. marmonna-t-il en fermant son oeil gauche


Il laissa l'eau au contact de sa peau cicatrisée un moment, agenouillé sans doute un peu trop près du lac, se demandant s'il fallait beaucoup de temps pour que ce genre de choses fonctionne. Le contact frais sur son visage l'attirait peu à peu dans les bras de Morphée, terriblement agréable en contraste avec la précédente brûlure du soleil. Les nymphes étaient certes d'Alfheim, mais une telle chaleur les asséchait bien vite. Peut-être se laissa-t-il trop sombrer dans ses propres pensées, car lorsqu'un bruissement entre les feuilles attira son attention dans son dos, Siam eut un sursaut violent.

Si violent qu'il trébucha sur le corps sinueux de Mu en voulant se relever, chutant dans le lac tandis que son contrôle sur l'eau se dissipait. La fiole alla rouler sur l'herbe tandis qu'il traversait la surface dans un grand 'splash', effrayant au passage une grenouille qui sauta sur le nénuphar suivant. Il ne lui fallut que peu de temps pour revenir à la surface, étant dans son élément, mais il n'était pas bien fier pour autant. Un soupir las passa ses lèvres, et il chercha des yeux celui ou celle qui l'avait tiré de sa rêverie tout en se rapprochant de la rive.

- Fous toi de ma gueule tant que t'y es, marmonna-t-il, lançant un regard noir à travers ses mèches humides, au point où j'en suis..


Journée de merde.
Comme souvent.

Il n'aurait pas dû s'arrêter aussi longtemps.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING
Sin of Wrath
avatar
Messages : 48
XP : 306
Date de naissance : 18/05/1998
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 19
Familier : Un serpent du nom de Mu
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
If you don't dislike me yet, don't worry: your time will come
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mysidia :: Let's play ! :: Alfheim :: Lac Miraculeux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit