Mysidia est un forum fantastique/steampunk. Quelle créature et camp allez vous intégrer ?
 

Winter is coming | Alexander

 :: Once upon a time... :: Zhakal Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 21 Juil - 2:38

ROWEN ALEXANDER


Nom : Rowen
Prénom(s) : Alexander
Âge :  26 ans, depuis 3 ans
lieu de naissance : Rozenn
Sexualité : Bisexuel
Statut/métier : Tueur à gage
Famille : Ses parents, qu'il n'a pas revu depuis sa mort
Race : Fantôme
Groupe : Zhakal
Pouvoir primaire : Se rendre immatériel.  
Pouvoir secondaire : Pas vraiment un pouvoir, mais il a un bras en métal, la classe quoi.
Malus : Un bras en métal c'est cool. Un bras qui échoue une fois sur deux à se dématérialisé... ça ruine l'effet du moment. Surtout quand on veut passer à travers un mur. Ça lui apprendra à prendre la porte.
Catalyseur : Son poignard fétiche, celui qu'il garde toujours dans une poche.
Familier : Azurias, petit animal affectueux et servant potentiellement de défouloir Un chat, tout noir qu'il a appelé Abruti, parce que cet abruti de chat le suit partout.



CARACTÈRE

My heart is a ghost town.


Quand on vous parle de tueur à gage, vous ne vous imaginez surement pas quelqu'un de sympa avec des petites fleurs et des arc-en-ciel. Non, vous imaginez plutôt un mec un peu dérangé et cruel. Bonjour les stéréotype, hein.

Alexander n'est pas foncièrement mauvais. Caractériel, taciturne et souvent de mauvais poil, mais pas foncièrement mauvais, encore moins cruel.
Tuer fait partit de son travail. Tuer est le concept même de son travail. Ce n'est pas par plaisir qu'il l'a choisi, simplement parce que c'était ce qu'il savait faire de mieux entre sa furtivité, son bras et son habilité avec les armes. La vie avait fait de lui une machine de guerre, autant s'en servir. Et puis, il avait besoin de cet argent pour vivre un minimum convenablement bordel - pour acheter les croquettes du chat, surtout.

Certaines personnes croient en une vie après la mort. Alex, non.
Cela n'a pas empêché qu'Alex soit mort et qu'il est reçu une vie après cette mort. En plus de cela, il avait aussi découvert que l'enfer existait. Parce que c'est là où il se trouve maintenant, l'enfer. Le pire était peut-être qu'il avait choisi de s'en accommodé, adoptant un train de vie plus sombre que de son vivant. Il faut être fort à Zhakal, le jeune homme le sait et n'hésite pas à se défendre au moindre danger.

De son vivant, le brun était plus enfantin et joueur, une part d'insouciance envolée par la mort, laissant place à la colère et à la maturité de l'homme ayant connu l'horreur. Calme malgré tout, il est fidèle à son titre de fantôme, pouvant devenir aussi silencieux et discret que la plante en pot placée dans le coin d'une pièce, contrastant avec les fois où il se met à faire des cent pas agacé tout en insultant à voix basse tout ce qui lui traverse l'esprit. Une certaine forme de bipolarité, peut-être.

Alexander n'hésite pas à dire ce qu'il pense, au moment où il le pense, avec plus ou moins de tact ou de vulgarité. Chers enfants, ne prenez pas exemple sur le langage de votre aîné. Vous avez besoin d'une preuve de son tact et de son langage ? Demandez lui le nom de son chat. Encore que "abruti" n'est pas ce qu'il y a de plus vulgaire.

Le portrait présenté jusque là n'est pas des plus positif, mais l'homme pourrait être de bonne compagnie si la personne en face s'y prête. Difficile d’acquérir sa confiance cependant, méfiant qu'il est devenu, mais s'attirer ses faveurs reviendrait à se faire un bon garde du corps, étant très protecteur envers les personnes auxquels il tient. Peut-être que cela lui redonnerai un peu le sourire aussi.




PHYSIQUE

Quel est ce mirage, cette image sans visage.



Alexander ne se balade pas dans la rue en étant recouvert d'un drap blanc, avec un boulet accroché à la cheville en faisant "ouuuuh", faut arrêter de croire aux stéréotypes stupides. A vrai dire, rien de son physique n'indique qu'il est un fantôme, mis à part sa faculté de se dématérialiser.

Alex est un jeune homme brun, dont les cheveux auraient parfois besoin d'un peu plus de préoccupation, se laissant pousser négligemment et retombant comme ils le souhaitent, c'est à dire partout autour de son visage et parfois dans ses yeux. Pratique, vraiment. Ils bouclent quand ils sont humides aussi, le comble du désespoir. Ses yeux sont bleus quant à eux, sondant le monde d'un regard principalement blasé.

Ses vingt-six ans n'ont pas marqué son visage par la vieillesse et cela ne se fera jamais puisque le temps a cessé d'influer sur son corps depuis déjà trois ans, tel un éternel reflet d'une même image. Ce qui n'empêche malheureusement pas les blessures de cicatriser et laisser des marques, ni ces bordel de cheveux de pousser - mais en toute honnêteté, s'ils le saoulaient tellement, il les couperait un peu plus souvent.

Il a l'avantage d'être grand, du haut de son mètre quatre-vingt, mais aussi bien battit, même si sa principale particularité est ce bras métallique qui remplace ce qui fut son bras gauche à une époque. Le tueur avait su tirer avantage de ses connaissances quand il était encore un Tamaris pour fabriqué un substitut à ce bras qu'il avait perdu - il avait reçu de l'aide bien sûr, vous vous imaginez construire quelque chose avec une seule main ? C'est handicapant, je vous jure. Il n'est pas parfait. Les plaques se mobilisent avec difficultés parfois ou se coincent entre elle - et c'est putain de long de remettre ça en place. Il ne se dématérialise qu'une fois sur trois aussi, mais malgré ces défauts c'était un avantage non négligeable pour des combats au corps à corps ou ne serait-ce que pour ne pas être resté handicapé d'un bras durant sa vie de tous les jours.

D'un point de vu vestimentaire, Alex s'habille principalement de couleurs sombres, ça passe plus facilement inaperçu à Zhakal. Il a aussi son habituelle tenue de cuir qu'il utilise pour ses missions, plus résistante que ses vêtements en général.

Conclusion ? On s'est suffisamment éloigné des clichés, non ?



HISTOIRE

L'avenir, fantôme aux mains vide, qui promet tout, mais qui n'apporte rien.


Alexander devrait être mort. C'est la certitude avec laquelle il s'était réveillé un matin, seul dans une ruelle étroite. Du sang avait séché sur le sol et il avait la désagréable impression qu'il en était l'ancien possesseur.
Depuis combien de temps était-il là ?

------

Alexander Rowen est né à Rozenn, il y a 29 ans et une paire de choses s'étaient écoulées depuis. Des premiers pas se terminant la tête contre un meuble (adieu les neurones accumulés durant ma première année), les innocentes bêtises d'enfance (ouais, va dire ça au voisin à qui j'ai foutu la pelouse en l'air parce que je cherchais des trésors à déterrer), l'adolescence rebelle (je m'enfermais dans ma chambre en boudant dès que mes parents disaient un truc qui me plaisait pas, t'parles d'un rebelle), une première fois... peu glorieuse (woh, j'ai tenu 10 secondes, si t'avais été un mec t'aurais pas fais mieux), une seconde fois tout aussi laborieuse (t'sais quoi, va te faire foutre), une première fois avec un mec tout aussi compliqué, mais pas pour les même raisons (on arrête de parler de ma vie privé, s'il te plait ?). Les aléas de la vie, quoi.

Un train de vie somme toute banale, dont l'homme n'avait guère à se plaindre. Tout ne peux pas toujours être rose cependant.
C'est à 23 ans qu'il subit sa première aggression. S'approcher de Zhakal n'avait peut-être pas été l'idée du siècle, mais la curiosité est parfois un bien vilain défaut. Il n'en garde pas de grands souvenirs, pour ne pas dire que les choses se sont passées un peu trop vite pour que son cerveau ait le temps d'assimiler. La douleur s'est mêlée à la surprise et il s'est certainement évanoui à un moment, puisqu'il était entouré de personnes parlant trop fort et en des termes trop compliqués pour sa cervelle en état de choc.

Il avait de la chance, lui avaient dit les médecins. C'était surement vrai. Si on ne l'avait pas trouvé à temps, il se serait certainement vidé de son sang. Difficile d'accepter le terme chance quand le prix à en payer est un bras, pourtant. Alex était incapable de décrire l'être qui lui avait fait ça, mais ce dont il était sûr, c'est qu'elle avait de la force pour être parvenu à lui arracher un bras comme un vulgaire morceau de papier. Elle devait avoir un certain sens de l'humour aussi pour l'avoir laissé en vie après ça. Il n'avait peut-être été qu'un jeu. C'était bourré de cinglés par là-bas de toute façon.

ooo

Il avait fallu du temps et de la patience, beaucoup de patience, mais il était parvenu à reprendre un train de vie normal avec la création de son nouveau bras. Il avait presque eu le temps de s'habituer à vivre avec un seul. Quand même, il n'avait jamais été aussi heureux de pouvoir se servir de nouveau de ces deux mains, même pour des choses sans importances tel que lacer ses chaussures.

C'est fou comme on pouvait devenir méfiant après ce genre de mésaventure, par contre. Comme une sensation de danger constante. Cela s'atténuait un peu, avec le temps. La première année avait été la plus difficile parce que l'absence de son bras avait été là pour lui en rappeler les circonstances à chaque fois. Aussi parce qu'on se sent bien plus vulnérable avec un seul membre supérieur pour se défendre, qu'importe que ce soit celui avec lequel on écrit. En tout cas, avec son bras métallique et deux ans supplémentaires s'étant écoulé, cette sensation s'était atténuée. A tord, certainement.

----

Il ne se rappelait même plus comment il s'était retrouvé là... Comme si sa mémoire avait décidée d'effacer les souvenirs de la veille. C'était semblable à son aggression.. sauf que cette fois là il se souvenait au moins s'être fait aggresser.

Alexander se redressa avec difficulté, observant les environs. Ce n'était qu'une rue banale et le pire était qu'il avait tout l'air de se trouver à Rozenn. Il avait abusé de la boisson la veille ou bien... ? C'est pas ce qu'indiquait la sensation bizarre qui étreignait sa poitrine, ni le sang qu'il avait remarqué au sol. Bordel.

Il arrivait à se mettre debout et à marcher. Okay, c'était pas grave alors. Il allait rentrer et chercher à comprend à tête reposé. Quelqu'un pourrait peut-être lui apprendre quelques choses sur sa journée d'hier ou l'aider à remettre ses idées au clair. Il trébucha au bout de quelque pas et, voulant se rattraper au mur près de lui, passa au travers.
Rectification. Ca n'allait pas. Pas du tout. Parce que quelque soit la façon dont il regardait les choses, se n'était définitivement pas normal qu'il soit passé au travers d'un PUTAIN DE MUR. Le coeur battant à une vitesse folle, il se releva rapidement pour partir tout aussi précipitament, sans plus aucune intention de rentrer chez lui. Il devait s'éloigner de cette endroit et le plus loin serait le mieux.

ooo

Il errait depuis déjà plusieurs jours, sans aucun but précis. Il s'était trouvé une sorte de cabane abandonné tout de même, ne serait-ce que pour avoir un endroit où retourner lorsqu'il était fatigué d'avoir trop marché. Il n'avait toujours pas résolu le mystère de cette soirée et encore moins son passage dans le mur. Les objets qu'il avait touchés par la suite étaient bel et bien solide sous ses doigts. Avait-il rêvé ?

Il pleuvait quand il entendit les premières plaintes aigues. Le genre de bruit que fait un jouet pour chien quand on appuie dessus. Se dirigeant instinctivement vers la source du bruit, le fantôme y découvrit une boule de poil : un chatou tout noir, dirigeant ses grands yeux bleus vers lui, émettant un nouveau miaulement en le voyant. Il n'avait pas fier allure avec ses poils ébouriffé et son air de chien battu - un comble pour un félin.

« Hey, commença-t-il en s'accroupissant pour ne pas l'effrayer de sa taille. T'es perdu, toi aussi ? Qu'est-ce que t'as fais de ta famille ? »

Premier être vivant auquel il adressait la parole depuis ce jour-là et il fallait que ça soit un chat. Comme s'il pouvait lui répondre.
L'animal s'avança vers lui, hésitant. Réaction typide de l'être ayant déjà assez goûter à la cruauté des hommes pour vouloir fuir, mais trop déséspéré pour ne pas vouloir accepter la main tendue. Alex comprenait mieux que n'importe qui son ressenti : si un inconnu débarquait aujourd'hui en lui proposant de l'aide, il ne savait pas s'il l'accepterai ou s'il lui filerai un coup de poignard avant de s'enfuir. Les derniers jours l'avaient fait se sentir plus en insécurité que jamais.

Le chaton pensait vraisemblablement comme lui, puisqu'il lui fila un coup de patte, toute griffes dehors et cracha quand il approcha sa main pour le toucher. Malheureusement, les plus forts ont toujours le dernier mot, tel que le lui démontra Alexander en l'attrapant par la peau du coup sans plus de ménagement et sans se préoccuper des feulements du félin.

ooo

A peine reposé à terre, la petite créature détalla pour se cacher sous un meuble quelconque, guettant l'humain avec inquiétude et colère.

« Fait la sale tête autant que tu veux, faut avoir du caractère pour s'en sortir dans la vie. »

Alex s'installa sur son canapé et s'endormit peu après.
Quand il se réveilla, le chaton était lové contre son flanc, dormant profondément, comme s'il ne se préoccupait plus d'aucun danger.

« Abruti de chat, marmonna le brun. »

Ça faisait du bien d'avoir un peu de compagnie.

ooo

Ça devait être la nuit suivante que l'homme rêva. Il n'avait guère dormi les jours précédents et le sommeil l'avait finalement rattrapé.

Il était dans la rue et des hommes l'entouraient. Ils étaient quatre, mais il n'en connaissait aucun. Il s'était immédiatement tendu en les remarquant, mauvais pressentiment, quand tu nous tiens. Ils n'avaient guère mit de temps à le maîtriser, malgré ses efforts pour se débattre. Alex leur avait laissé la possibilité de l'encercler bien trop tôt, poussé par l'espoir de s'être trompé sur leur intentions. Encore trop insouciant à ce moment là, bordel, comment est-ce qu'il avait pu être aussi insouciant ?

Il avait au moins la fierté d'en avoir blessé deux au visage en se débattant. C'était pourtant tellement pas suffisant. Des coups violents à la poitrine lui avaient coupés le souffle, laissant un cri étranglé dans sa gorge. Il sentait qu'on l'amenait au sol, mais la seule chose à laquelle il était capable de penser était l'alarme qui venait de se déclencher dans sa tête parce que l'air n'accédait plus à ses poumons et putain il étouffait.

Il inspira profondément une fois au sol, mais une sourde douleur se faisait ressentir à la poitrine. "Ils m'ont cassés des côtés ou perforé un poumon ces cons ou les deux." Surement la seule pensée à peu près lucide qui était parvenu jusqu'à son cerveau. Il pouvait respirer, mais trop peu d'air circulait, trop peu alors qu'il se sentait essouflé et il avait mal nom de dieu. Et qu'est-ce qu'ils faisaient ces imbéciles à se tourner les pouces autour de lui ?

Oh non. En s'y intéressant quelques secondes, il comprit très bien ce qu'ils faisaient ou comptaient faire. Putain, non, non. La douleur le clouait au sol et il savait qu'il était en train d'étouffer et d'un côté il était en train d'espérer que ça ait raison de lui avant qu'ils puissent agir. Sa vision commençait à se brouiller et c'était pas si mal finalement tandis qu'il sentait des mains commencer à parcourir son corps. Il n'avait pas envie de supporter ça, il n'avait pas envie de sentir ça. Il s'écoula encore quelques minutes, de bien trop longues minutes avant de se sentir emporter finalement, tout devint noir et il sombra dans l'inconscience.

Dans son lit, Alexander se réveilla en sursaut, des sueurs froides et l'impression indescriptible, mais tellement horrifiante d'avoir le cœur brisé.

Ce n'était pas qu'il devrait être mort : il était mort.


A toi maintenant. Qui es-tu?


Pseudo : Florayumi o/
Âge : 20 ans. JE SUIS JEUNE, OKAY
Personnage de l'avatar : Bucky Barnes | Marvel
Comment avez-vous connu notre forum ? Les fonda sont mes parents 8D
Question, suggestion, remarque ? Je participe aux conneries dites sur la cb, so c'est bien comme ça.
&  toi, parle nous de toi  !  : Je me suis fait une réputation au bout de trois minutes sur le forum, donc... je suis une merde, ça résume tout /out
Code du règlement :  Validé par Ayu ~
Sin of Lust
avatar
Messages : 74
XP : 324
Date de naissance : 21/01/1996
Date d'inscription : 21/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans ton c... coffre fort ?
Familier : Un chat, Abruti. Tout est dans le nom.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Juil - 2:41
Bienvenue mon fiston d'amour. ♥
Bonne chance pour survivre parmi nous 8D.
avatar
Messages : 437
XP : 875
Date de naissance : 19/07/1992
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25
Familier : Raven - Corbeau
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Juil - 2:47
Welcoooooome. 8D
Bon courage pour ta fiche. =)

T'auras mon booty si t'es sage ♥ /out/
Edit Ayumi : JE TE VOIS HEIN è_é
Messages : 282
XP : 260
Date de naissance : 23/09/1997
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 20
Localisation : Sous ton lit il paraît ~
Familier : Trickster, un renard aussi sassy que son mastah
Voir le profil de l'utilisateur http://mysidia.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Juil - 14:18
Double-post, omg je suis tellement vilain D: Mais bon quand on s'appelle Alex' et qu'on ne prévient pas qu'on a fini, faut bien prendre les devants, fils indigne. e.e /out/ C'est Ayu qui m'a dit que t'avais fini surtout /pan/

Donc dans l'ensemble... Ta fiche m'a bien fait rire omg. xD C'est pas censé être drôle puisque le perso est mort mais bon, vu comment c'était tourné et tout, c'est irrésistible. xD En tout cas j'aime beaucoup, puis voilà l'idée du fantôme était bien trouvée ! Donc honnêtement j'ai rien à redire, quelques petites fautes par-ci par-là mais rien de grave. o/

Donc sans plus attendre, je te valide. J'espère pour toi que t'avais fini. /out/

Messages : 282
XP : 260
Date de naissance : 23/09/1997
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 20
Localisation : Sous ton lit il paraît ~
Familier : Trickster, un renard aussi sassy que son mastah
Voir le profil de l'utilisateur http://mysidia.forumactif.com/

_________________
What's up in Firebrick ?

Je suis gentil ♥:
 

Merci Ayu pour le kit ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mysidia :: Once upon a time... :: Zhakal-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit