Mysidia est un forum fantastique/steampunk. Quelle créature et camp allez vous intégrer ?
 

"Qui de nous deux verra son temps écoulé en premier?" || Ezra

 :: Once upon a time... :: Alfheim Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 4 Fév - 18:53

Ezra Icare Silwrym


Nom : Silwrym.
Prénom(s) : Ezra Icare.
Âge :  470 ans, mais il garde l’apparence d’un homme de 20-25 ans.
Lieu de naissance : Au Lac Miraculeux.
Sexualité : Bisexuel.
Statut/métier : Noble, gardien de la Pierre d’Alfheim et garde du corps d'une jeune fille.
Famille : Aucune, ils sont morts.
Race : Dragon blanc.
Groupe : Alfheim.
Pouvoir primaire : Strange Eye ; Ezra peut, dans un rayon d'un kilomètre, bloquer complètement le ou les pouvoir(s) d'une personne et ainsi revenir aux fondamentaux : se battre aux poings ou avec des armes, sans magie.
Pouvoir secondaire : Morphing ; Ça coule de source pour un dragon. Cependant, il a renoncé à cette forme, ne l'utilisant qu'en cas d'extrême nécessité.
Malus : Tout d'abord, pour que son pouvoir fonctionne, il faut qu'il touche la personne à qui il veut bloquer les pouvoirs. Ensuite, Ezra a besoin d’énormément de sommeil pour récupérer. Simple fait qu’il soit vieux et donc doit beaucoup dormir ? Lui-même ne semble pas convaincu par cette explication. Cependant, comme si cela ne suffisait pas, quand le dragon abuse de son pouvoir, il subit des électrochocs le faisant parfois convulser, et il finit même paralysé pendant plusieurs heures avec l’incapacité de bouger. Son cœur n’apprécie pas spécialement dans ces moments-là, mais il ne va jamais à la limite de ses capacités. Son pouvoir dure 10 minutes, il peut soit s'en servir deux fois par heure maximum, soit pousser à 20 minutes, et son rayon d'action est d'un kilomètre.
Catalyseur : La clochette qu'il porte à son bras et qu'il cache sous sa manche, même s'il fait croire que c'est sa poupée son catalyseur.
Familier : //



CARACTÈRE

Le tintement d'une clochette fait perdre la tête.


Ce qui est amusant dans une grande contrée comme celle d’Alfheim, et qu’on vit presque 500 ans, les gens en ont des choses à dire… Donc je me suis amusé à recueillir certains témoignages. J’adore les gens.

On dit de moi que je suis extravagant, et c’est pas faux. En fait, c’est pas tant ma façon de m’habiller qui est extravagante, mais plutôt niveau comportement. C’est assez drôle d’écouter ce que les gens pensent de moi, car pour eux je suis un clown… C’est pas très gentil tout ça, mais ça me fait sourire plus qu’autre chose. Donc pour en revenir à ce côté extravagant, les gens ne sont pas habitués à quelqu’un qui semble oublier les bonnes manières, parler en bien ou en mal des personnes qu’il sert, et qui utilise sa poupée pour parler encore plus librement que son propriétaire… Mais c’est particulièrement hilarant.

On dit de moi que je suis intelligent, car j’arrive à analyser rapidement une situation pour trouver une solution, ou pour fuir le problème sans te prendre vraiment la tête. Ce n’est pas vraiment de l’intelligence, seulement une capacité d’analyse plutôt bien développée, mais ça fait toujours plaisir d’entendre les autres dire que je suis intelligent. C’est sûr que je suis loin d’être con, alors ça fait du bien des compliments de temps à autre.

On dit de moi que je suis manipulateur. Moi ? Manipulateur ? Bon il est vrai que je me sers de certaines personnes pour arriver à mes fins. Disons que souvent, soit je ne donne pas tous les détails, soit je m’arrange pour que ce soit à mon avantage. Cependant, c’est donnant-donnant. Je me sers des autres pour certaines choses, mais eux aussi peuvent le faire. Je suis toujours ravi d’aider quelqu’un dans le besoin, parce qu’il aura au final une dette envers moi.

On dit de moi que je suis fourbe. Je ne vois pas en quoi, franchement. Ou alors c’est la mauvaise foi qui me fait parler, je ne sais pas. Bah, c’est pas comme si ça allait m’empêcher un jour de dormir. Au contraire, ça me fait rire. Ah, c’est peut-être pour ça qu’ils disent que je suis fourbe. Ils savent vraiment ce que ça veut dire ? J’en ai une vague définition, on n’a sûrement pas la même… Ou alors ils ont raison, qui sait ?

On dit de moi que je suis accro aux sucreries, et c’est tellement vrai que mon salaire part dans ça principalement. C’est assez marrant de croquer du sucre toute la journée, même si je mange normalement sinon. Quand je n’ai plus de sucreries à manger, ou quand on me l’interdit. C’est la pire des punitions qui soit, me priver de bonbons. C’est tellement triste que je me roule en boule dans un coin et je pleure toutes les larmes de mon corps jusqu’à ce qu’on m’en donne de nouveau. Je plaisante bien sûr.

On dit de moi que je suis un grand gamin qui ne grandit pas. A mon âge, il faut bien savoir s’amuser non ? Et jouer des tours aux p’tits jeunes, c’est assez amusant. Enfin, ne vous méprenez pas car je reste quelqu’un de mature et un adulte responsable. Enfin, je crois.

On dit de moi que je suis franc. Oui, eh bien je ne vais pas vous mentir en vous disant que votre robe est belle alors que sur vous ça fait thon. Oups ! Ce n'est pas moi qui le dit, c'est ma poupée. Vous ne lui en voudrez pas hein ? Même si visiblement ça vous plaît de m'accuser... Je suis très gentil et je sais contrôler mes paroles. J'aime pas tourner au tour du pot, c'est une perte de temps pour rien, c'est agaçant et ça m'énerve. Donc autant y aller, que ça plaise ou non. Au fait, t'as grossi non ?

On dit de moi que je suis joueur. Il est vrai que j’aime bien faire des paris avec le peuple, ne mettant jamais rien de bien conséquent en jeu, mais c’est vrai que j’adore le faire, car ça me permet de bluffer et surtout, remporter la mise. Ca m’amuse beaucoup de voir mon adversaire perdre face à moi. Après tout je suis un dragon, et dès que ça brille, ça m’intéresse forcément. Ou quand ce sont des bonbons. J’avoue.

Enfin, on dit de moi que je suis protecteur. En effet, ce qui est à moi est à moi. Je ne me mets jamais en colère et je tâche de rester tout le temps très calme, voire presque désintéressé de la situation, mais dès qu’on s’en prend à ce que je possède, à ce que je protège, alors là je deviens méchant et il ne vaut mieux pas que le coupable reste proche de moi, parce qu’il va passer un sale quart d’heure.

On ne me prend pas au sérieux, tant mieux. Le retour de flamme n’en sera que plus brusque. Pour le moment, j’en suis au stade ou j’aime tout le monde, et je m’entends avec tout le monde, même si je peux en horripiler certains. Ce n’est jamais vraiment méchant.



PHYSIQUE

Il n'y a pas besoin d’œil pour voir la beauté intérieure.


Je n’ai pas vraiment changé au fil de ces années. Je dois cependant avouer que oui, j’ai grandi depuis que je suis petit, ce qui est normal. Quoiqu’il en soit, étant un dragon, mon métabolisme n’est pas le même que les autres et depuis le temps, j’ai toujours la même apparence. Enfin, disons surtout que je ne m’en lasse pas, et que j’y suis un peu pour quelque chose. Je n’avais pas envie d’être un vieillard décrépit, ce que je suis en théorie. En pratique, je reste relativement jeune.

On me voit avec les cheveux roux. Cela ne veut pas dire que je suis un démon, faut arrêter les clichés, c’est parce que je suis roux de naissance tout simplement. Donc vous imaginez bien que je n’ai pas trop le choix. Mes cheveux ne sont pas très longs bien que j’ai laissé des mèches retomber sur mon œil droit pour le dissimuler. En fait, ma coupe de cheveux est assez indéfinissable donc je ne m’attarderais pas dessus. Parfois elle retombe, parfois je mets un bandeau et mes cheveux partent vers le haut. Un gros bordel je vous dis.

On me voit avec un œil vert. Pourquoi pas deux ? Parce que le deuxième est caché, donc on ne le voit pas. Enfin, vous ne le verrez pas dans tous les cas puisque mon orbite est vide. Donc il n’y a rien, que le vide, le néant, bref vous voyez ce que je veux dire. Quant à mon œil visible, vert émeraude, c'est le détail cliché comme quoi les roux ont les yeux verts. Après j'en sais rien, j'ai jamais vraiment croisé d'autre roux dans ma vie et à la rigueur, je m'en fous.

On me voit grand. Enfin, ça c’est vous qui le dites mais un mètre soixante-dix-sept ce n’est pas spécialement grand. C’est convenable, la taille moyenne d’un homme, du moins de ce que j’ai vu, et j’ai gardé la même taille pendant des lustres. A vrai dire, je n’ai jamais changé ce petit détail parce que je me sens relativement bien. Pas trop grand, pas trop petit. Même si pour le coup, c’est petit par rapport à ma forme de dragon.

On ne me voit pas très musclé. C’est assez vexant mais tellement vrai. Ah, mon amour propre s’envole au loin. Revient ! Tu m’es si précieuse… Enfin, que voulez-vous, personne n’est parfait, moi le premier. Quoiqu’il en soit, je pourrais être comparé à une crevette. Une crevette certes, mais j’ai quand même de la force, pas besoin d’être une armoire pour ça. Merci à ma véritable nature. Enfin, allez, j’ai une musculature fine et nerveuse, je suis plus taillé pour la vitesse et la fuite plutôt que pour la force brute.

On me voit toujours bien habillé. Normal, puisque je suis officiellement au service d’une famille de noble. Donc pour ne pas leur faire honte, je suis bien habillé. Ca coule de source non ? Mes vêtements de tous les jours cependant se composent principalement de noir, ce qui fait un peu tâche dans un environnement lumineux, mais j’aime bien quand même. Ne cherchez pas, j’ai des goûts particuliers en terme de vêtements. Promis, je ne suis jamais habillé en clochard. Je fais quand même un minimum attention à mon image, tout de même.

On me voit parfois avec un chapeau. Oui, j’adore les chapeaux. Il m’arrive même de les confectionner moi-même. D’ailleurs, ils me surnomment le Chapelier Fou, je ne sais pas trop pourquoi d’ailleurs. Je ne suis pas fou. Ou alors, ce sont tous les autres qui le sont. Après tout, tout le monde est fou dans le monde.

Je ne vais pas m’attarder sur mon poids, la taille de mes vêtements, ma pointure, donc je pense que j’ai fait le tour. Au pire ouvrez les yeux, vous en avez deux vous au moins.



HISTOIRE

La vie est un long fleuve tranquille, les gens sont les perturbations qui la font partir en vrille.


Je ne me souviens plus de tous les détails de ma vie. Vous savez, un vieux croûton comme moi a forcément des trous de mémoire. Dans mon cas, ce sont de gros trous de mémoire… Ou alors j’ai essayé d’oublier, et ça a marché. Je ne peux pas me souvenir de tout. J’ai beau me replonger dans mes souvenirs, mon passé, je n’arrive plus à voir le visage de mes parents. Les dragons ont une certaine mémoire, mais la mienne est assez déficiente. Peut-être que c’est à cause de mon pouvoir… J’espère pas, ça me rend sénile avant l’heure. Vous savez, j’ai peur d’oublier tout définitivement. J’ai peur d’oublier qui je suis. J’ai déjà oublié d’où je viens alors ce ne serait qu’un pas de plus dans la perte d’identité… Ce serait dommage. Je ne veux pas oublier ce pourquoi je suis là.

*****

Que dire sur mon histoire, mon passé… Ce ne sont que des fragments dans ma tête… Je revois mes parents, sans pour autant voir leur visage, être heureux en me voyant… Je revois notre nid, un large nid où mes parents avaient l’habitude de se lover… Je déteste parler d’amour. Je trouve ça tellement inutile et affligeant. Je ne suis pas insensible, juste que c’est quelque chose qui me dépasse. Parce que je suis un handicapé de l’amour sûrement. Bref, je divague. Vague. Voilà, maintenant que ça c’est dit, je peux continuer.

Je suis à peu près certain que nous vivions heureux tous les trois. Je ne me rappelle pas avoir de frère ou de sœur, ou alors je les ai oublié tout simplement, ce qui ne serait pas impossible d’ailleurs. Tout cela mérite réflexion. Quoiqu’il en soit, nous n’avions pas d’ennemi potentiel, pas de problème, c’était vraiment la belle vie. Je me souviens être heureux avec mes parents, comme tout enfant avec son père et sa mère. Je n’ai pas que des souvenirs heureux, c’est certain. Une chose est sûre, c’est qu’être un dragon, ce n’est pas toujours facile.

On était riche, on avait des montagnes d’or que mes parents gardaient à tour de rôle jalousement. Bien sûr, tant de richesse attirait forcément des fouineurs, des intéressés, qui en voulaient à notre or, nos bijoux, bref nos affaires. Tout le temps, mes parents devaient se battre. Voilà le problème récurrent. J’ai dit plus tôt que nous n’avions pas de problème. C’était quand j’étais tout petit. Là je sais que j’ai grandi, les souvenirs sont toujours aussi flous, vagues et pas trop opaques, mais je sais toutes les heures d’angoisses passées à attendre que le problème se règle. Ma mère était encore plus hargneuse que mon père, et en y repensant, ça me fait rire. Pourquoi ? Parce que les femmes peuvent se montrer plus violentes que les hommes, et je trouve ça bien.

Assez-t-il tout étant, un jour, ça a mal terminé. Il y eut des hommes, beaucoup trop d’hommes pour venir tuer mes parents. Je ne sais pas ce qu’ils sont devenus, car ils m’ont trouvé, et m’ont emmené. Je ne comprenais pas tout, j’étais trop petit. Je sais seulement qu’ils m’ont arraché à ma vie, mon bonheur. C’est là que j’ai commencé à vouloir oublier je pense.

Ces hommes m’ont emmené dans un marché noir, pour me vendre. Je crois que j’ai réussi à m’enfuir avant qu’ils puissent tirer quelque chose de moi, et c’est là que j’ai commencé à vivre seul par mes propres moyens. C’était dur, je ne savais pas quoi faire, ni comment faire. Je me suis débrouillé tout simplement. J’ai dû vivre un siècle, voire deux comme ça. J’ai vu beaucoup de choses évoluer, jamais je ne suis intervenu. Ce n’était pas à moi d’agir, je n’étais qu’un simple spectateur. J’ai préféré me cacher, ne jamais commencer à rassembler des richesses, de peur qu’il m’arrive la même chose qu’à mes parents. J’avais peur, mais je contrôlais cette peur.

Alors j’ai décidé d’une chose. De me mettre au service d’une famille pour offrir mes services et vivre beaucoup mieux… Je devais avoir… Oh et puis on s’en fout. Donc cette famille. Ils m’ont donné beaucoup de chose. Un toit, une raison d’être, et surtout, un avenir. Je suis sûr d’une chose. Cette famille, je l’ai servie cent cinquante ans. Pendant plusieurs générations, j’étais là, avec eux.

C’est une des familles les plus aisées d’Alfheim, mais aussi une des plus influentes. J’ai vu la chute de Faronir, j’ai vu ce que cela avait entraîné. La famille que je sers s’est vue confier une pierre. Une des trois pierres précieuses. La pierre d’Alfheim. Connaissant mon goût pour les choses brillantes et précieuses, ils m’ont confié la garde de cette pierre. Je n’ai dit à personne où elle était. Je n’ai jamais dit à qui que ce soit où était ma cachette. Même moi il m’arrive de l’oublier, mais je m’en souviens toujours au bon moment pour vérifier qu’elle est toujours en place. Je la protège depuis tout ce temps, à tel point qu’à mes yeux, j’ai toujours fait ça. Sûrement parce que je suis vieux.

Il est vrai que j’ai de vagues souvenirs de mon passé, je ne veux pas m’en souvenir… J’aurais pu m’attarder, mais ça m’est trop dur. Alors je me contente du strict minimum. Quand je veux me rappeler, j’ai mal à la tête. Alors je ne me souviens pas, et je continue de vivre jusqu’à ce que la mort vienne me prendre. En attendant, je protège la famille que je sers, ainsi que la pierre d’Alfheim.

A toi maintenant. Qui es-tu?


Pseudo : Dieu Suprême /PAN Ignis.
Âge : Je m’en vais sur mes 20 ans dans 7 mois c'est encore loin /PAN/. ._.
Personnage de l'avatar : Lavi || D-Gray.Man.
Comment avez-vous connu notre forum ? Voir Neal & Kaz. o/
Question, suggestion, remarque ? Non, nous sommes awesome, famous & fabulous. /PAN
&  toi, parle nous de toi  !  : Je suis fatigué, demandez à Kaz., il vous dira lui.
Code du règlement : Je l’ai mangé. ee
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Sam 4 Fév - 19:00
PATATE.

Bonne chance pour ta fiche. ♥

TU AS REJOINS LES A 8D
avatar
Messages : 432
XP : 840
Date de naissance : 19/07/1992
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25
Familier : Raven - Corbeau
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Fév - 9:44
QUAND JE PENSE A MOI, JE SUIS PATAAAAAAATEUH /PAN

Thaaaaaanks. ♥

OUI J'AI REJOINT A ET J'AI PRIS UN DES SEULS NOMS QUI A AZ, DONC JE RESTERAIS EN-DESSOUS DE TOI SUR LA CB. C'EST SCANDALEUX, JE DEMANDE RÉPARATION. /sort loin/
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Fév - 22:55
Je vais officiellement pouvoir t'appeler PAPY. 8DDD -out-

Je t'ai déjà dit le ptit truc à corriger sur skype, du coup. Je te valide !



Et pis prout prout ewe -parce que j'avais envie de finir par ça...-
avatar
Messages : 432
XP : 840
Date de naissance : 19/07/1992
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25
Familier : Raven - Corbeau
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mysidia :: Once upon a time... :: Alfheim-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit