Mysidia est un forum fantastique/steampunk. Quelle créature et camp allez vous intégrer ?
 

Twinkle Twinkle little bat. ~

 :: Once upon a time... :: Zhakal Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 20 Juil - 22:49

Ayumi Crosszeria


Nom : Crosszeria
Prénom(s) : Ayumi
Âge :  24ans
lieu de naissance : Limia
Sexualité : Bisexuelle
Statut/métier : Mercenaire
Famille : Un père qui contrôle sa vie. Un grand-frère qu'elle a perdu de vue et un frère jumeau décédé...
Race : Vampires
Groupe :  Zhakal
Pouvoir primaire : Le pouvoir de contrôler les ombres à sa guise.
Pouvoir secondaire : Télékinésie
Malus : Lorsque Ayumi utilise ses pouvoirs trop longtemps ou alors de manière trop intense, elle devient aveugle pour une durée indéterminée.
Catalyseur : Une faux rouge qui est sa principale arme.
Familier : Un corbeau qui la suit partout et qui se trouve être son seul ami...



CARACTÈRE

On dit que l'âme se reflète dans les yeux. Pour ça, il faut encore en avoir une.


Tu es certainement une des personnes les plus compliquée à décrire ma petite Ayumi ! Surtout que tu détestes quand on parle de toi et qu’on te demande de te présenter. C’est pour cela, que je vais m’occuper de cette étape.

Ah ma petite Crosszeria, tu ne pouvais pas être quelqu’un de plus simple dans ta vie ? Tu n’aimes pas parler, tu n’aimes pas te rapprocher des gens. Pourquoi ? Parce que tu ne veux pas souffrir, tu ne veux pas encore faire souffrir. La solitude est ta meilleure amie, comme ta pire ennemie. Tu stresses, tout le temps et tu ne connais presque que ça. Pourtant, ce n’est pas forcément que négatif. Cet état d’esprit te fait analyser une situation dans tous les sens et ne pas tomber dans un piège. Cependant, tu te mets à tout analyser même sur des choix banaux préférant garder les côtés négatifs que positifs.

On n’a bien compris que tu n’es pas quelqu’un aimant la vie sociale et tu fais vite la tête quand on vient te parler. Ce regard froid, tu aimes le projeter sur ces inconnus qui parlent de toi et derrière ton dos. Ce n’est pas rare que tu leur tranches la tête pour te venger. Pourtant, ton cœur aimerait bien se réchauffer un petit peu en s’attachant à quelqu’un. Mais tu es aussi très timide et maladroite. Tu ne sais pas comment gérer ou montrer tes sentiments. De même que ce sourire que tu ne sais plus faire depuis des années. Peut-être qu’un jour, tu trouveras un individu capable de te faire retrouver le goût à la vie ? On a parlé des sentiments que tu n’aimes pas montrer, il en reste encore un que tu hais et que tu ne montras jamais en public. Tes larmes.. Oui, tu détestes ce sentiment de faiblesse et tu t’es promis de ne plus jamais pleurer. Pourtant, ton cœur en aurait besoin. Tellement besoin… Laisse le parler, rien qu’une fois.

Maintenant, on va parler de ce côté sadique qui s’est gentiment développé aux fils des années. C’est simple, tu aimes voir le sang couler et tu ne te retiens pas pour le faire. C’est pour cela que ton métier de mercenaire te plait et te défoule quand ça ne va pas. Ça te permet d’oublier ton passé quelques heures.  Néanmoins, tu t’es posée une règle bien précise. Tu ne tueras jamais un innocent ou un enfant. Si tu vois que ta mission et à double sens, c’est ton client qui mourra après lui avoir menti. Il est vrai que la manipulation, tu aimes bien ça. Enfin, surtout écraser les personnes qui se croient puissante alors que pas du tout. Tu es fourbes, bien fourbe petite enfant.

On va croire que je te décris mal vu que je vais parler de tes relations. Pourtant, il y en a bien eu quelques-unes et tu en possèdes encore. Pour commencer, tu n’arrives pas à oublier les souvenirs avec ton frère. C’est encore ce qui te fait vivre. Cette vengeance que tu veux accomplir pour tuer son meurtrier. C’est ton pire ennemi au même niveau que ton père. Tu as envie de les voir souffrir, de les voir mourir de tes mains… Et pourtant, tu as dû faire un choix avec ton frère ainé, Neal. C’est la seule famille qu’il te reste, tu l’aimes plus que tout au monde. Mais ton père t’a ordonné de l’oublier. C’était la condition qu’il t’imposa pour le laisser en vie et tu acceptas. Maintenant, ton seul lien social et ton corbeau…

Pour finir ce récit, nous allons passer aux choses que tu aimes et que tu n’aimes pas. Comme tout vampire, tu bois du sang, mais tu ne connais pas le bon goût du sang frais. Ton père t’envoie des cadavres qu’il a déjà presque vidés pour te garder en forme pour ses missions. Sinon, tu aimes quand même les fraises, ce fruit et doux et te rappeler ton frère. Pour te changer les idées, tu adores t’isoler dans un coin de la ville qui ne possède aucune lumière et observer les étoiles danser dans le ciel. Cela t’apaise énormément… Cherchant des activités pour te libérer, tu écrits beaucoup, mais tu n’as jamais osé publier une de tes histoires. La confiance en toi, tu ne connais pas. Elle est en dessous de zéro…
Ce que tu n’aimes pas, c’est toute cette histoire de politique et de haut placés. Pour toi, tout le monde est au même niveau. Mais tu adores tuer les personnes au pouvoir. Leur viande est infecte, mais le plaisir que plus présent. Le cri de ces victimes est tellement délicieux à tes oreilles ! Ah… ~



PHYSIQUE

Il ne faut jamais se fier aux premières apparences. ~


Vous voulez vraiment que je vous décrive le physique de notre demoiselle ? A part sa couleur de cheveux, il est plutôt assez commun… Enfin, si vous êtes vraiment curieux, je vais donc vous le décrire tranquillement.

Du haut de ses un mètres septante, Ayumi possède un poids normalement voir même un peu en dessous de la moyenne ne se nourrissant jamais comme il le fallait. Sa peau était bien clair voir très blanche ne faisant donc pas un contraste avec la couleur blanc-neige de ses cheveux. Ceux-qui était un peu coupé en carré lui arrivant aux épaules. Étant très fin, ce n’est pas rare de voir quelques mèches partirent de tous les côtés ainsi que celle intrigante se trouvant au-dessus de sa caboche ! A croire qu’on était dans un manga et que la méchotte allait faire les expressions de la demoiselle. Pour continuer sur son visage, ses yeux sont d’une couleur gris-cendré, mais souvent plus foncé que son gris clair. Pourquoi ? Simplement que quand la vampire ne va pas bien, ses yeux prennent la mauvaise manie de devenir trop noir. Quand elle se bat ou qu’elle est en colère, ses yeux deviennent jaunes dorés. Cela sera tout pour sa figure, je ne vais pas vous parler de son nez, ses oreilles ou encore ses lèvres car elles sont tout bonnement normales !

Une dernière chose est assez importante sur le corps de notre petite, c’est la marque se trouvant dans son dos. Ayumi n’eut jamais vraiment l’occasion de voir sa forme au complet n’ayant pas forcément l’habitude de se regarder devant un miroir. Quand l’envie-lui pris de peut-être le savoir, ce fut le jour où son père lui mutila le dos pour ses expériences à voir comment le corps de sa fille réagissait. Comme quoi une envie nous prenant souvent quand on ne le peut plus… D’ailleurs, la marque dans son dos semblait avoir beaucoup de peine à cicatriser tellement elle était grande. De ce fait, la demoiselle ne lésinait pas sur les bandages et évitait de se prendre un mauvais coup dans le dos et ainsi voir sa blessure recommencer à saigner. On y croit, un jour elle sera cicatrisée ! Mais il faut dire que ses ailes de vampire n’aident pas. Quand celles-ci sortent, la plaie se remet à saigner. A croire que son père avait tout calculer en avance.

Passons à la façon de s’habiller de la petite Crosszeria. Pour commencer, vous ne verrez jamais Ayumi une robe ou encore une jupe ne supportant pas ces vêtements qu’elle trouve beaucoup trop féminine ainsi que pupute. Les goûts de la petite reste principalement dans le noir ainsi que le blanc touchant quelques fois sur un rouge très discret. Une chemise était sa meilleure amie comme haut ou encore un pull assez long voir même trop. En fait, dès que ses bras pouvaient être cachés, elle était contente ! De temps en temps, l’albinos aime bien porter des gants qu’ils soient noires ou encore blanc. Tout dépend de son humeur et de son travail. Pour bas, vous la retrouvez toujours avec un short arrivant à ses genoux dans la pensée d’avoir une mobilité parfaite n’aimant pas être encombrée par du trop long. S’il fait vraiment trop froid, un pantalon noir et blanc lui sera fourni. Dans une de ses poches, elle cache tout le temps une petite dague.

Dernière précisions importantes. Quand Ayumi part pour ses missions personnelles, elle est vêtue d’une cape noire ainsi qu’un masque à allure de corbeau qui cache ses yeux ainsi que la moitié de son visage. De ce fait, elle peut tuer sans aucun problème et on ne la reconnait pas. Pour le moment, l’adolescente s’en est servie que pour espionner ses futures victimes. Attendant le bon moment pour leur ôter la vie.



HISTOIRE

Bye bye yesterday...


Notre histoire commence dans la grande ville de Limia où des cris d’enfants firent leurs apparitions un soir d’été. Deux enfants naquirent en même temps une petite fille pour ainée, un petit garçon pour le deuxième. Malheureusement, leur mère avait toujours eu une santé fragile et eut des complications lors de l’accouchement. C’est pour cette raison que les enfants naquirent les cheveux totalement blancs et la peau très claire. Mais la mère avait toujours eu ce rêve de fonder une famille et même sous les menaces de son mari, elle n’avait pas voulu avorter.  Après tout, ce n’est pas tous les jours que des vampires accouchent et encore moins de jumeaux. Seraient-ils maudits ?

Nos petits jumeaux eurent des premières années de vient normale et comme des enfants de cet âge. D’ailleurs, je ne vous ai pas raconté un petit détail. Nos jumeaux ont un frère ainé ! Hein, comment ça ? La mère n’arrivait pourtant pas à avoir des enfants, non ? Eh bien, il fallait tout de même un descendant à la lignée et le père décida d’adopter un gamin en espérant faire changer d’avis la mère. Un petit vampire roux du prénom de Neal. Heureusement pour la famille, les enfants s’entendirent rapidement, bien que le plus vieux fut le premier à montrer des signes comme quoi il aimait embêter le monde.
Malheureusement, ce ne fut pas leur amour qui soigna les handicapes de la maman qui finit par perdre la vie après des années de luttes. Evènement qui fit définitivement perdre la tête au père qui priva de liberté nos albinos les laissant seulement aller en cours. Le moyen de pression ? S’ils n’obéissaient pas, c’était sa moitié qui allait prendre cher. Mais ce train-train quotidien ne fut trop ennuyant pour Monsieur papa qui décida de prendre les choses en main. Noctis commença à prendre sa fille à part pour lui enseigner un art particulier : Celui de tuer.

Ce fut à partir de dix ans qu’Ayumi commença à passer ses journées à savoir comment se battre, esquiver des coups, s’en prendre sans dire un mot… Perdre les émotions qui pourraient la stopper  dans ses mouvements. Quelques fois, elle avait le droit d’aller en cours pour apprendre et que ses absences ne paraissent pas suspecte… Son père avait donné l’excuse comme quoi elle avait une santé de plus en plus fragile comme sa mère. Pourquoi ne pas avoir choisi le garçon ? Car étant né deuxième, il était bien moins résistant. Pourquoi donc ? Car Noctis n’y  allait pas de main morte et la torture mentale et physique était, selon lui, le meilleur moyen d’apprendre des choses à sa fille. Pour Neal, il n’avait tout simplement pas le même sang et comme Noctis était hautain, il voulait du sang de qualité ; le sien.
Zion, de son côté essaya plusieurs fois de calmer son père et de lui demander d’arrêter. Mais jamais il ne l’écouta. A la place, il se prenait un coup plutôt violent et sa sœur venait se mettre entre eux avant que la situation ne dégénère. La vie était bien trop compliquée pour des enfants aussi jeunes…

Les premières vraies missions dangereuses de la vampire commencèrent environ à ses quinze ans. Envoyée sur le terrain, sa première fut contre un monstre plutôt puissant et crut bien y passer… Blessée, elle rentra à la maison couverte de sang et se fit engueuler par son père pour son manque de discrétion. Heureusement, Zion et Neal furent toujours là pour soigner ses blessures et faire garder espoir à notre adolescente. Ce fut aussi cette année que son père continua dans la malice et coupa les cheveux de sa fille au niveau des épaules. Pourquoi ? Car elle devait s’adapter à n’importe quelle situation. Vous avez compris ? Ce n’était pas rare qu’elle se fasse passer pour un homme pour mieux charmer une femme et après lui trancher la gorge.

Ce fut une année plus tard qu’elle commença à ne plus en pouvoir. Ayant dut tuer des enfants en bas âge à cause d’une mission, elle se rebella contre son père lui disant clairement qu’elle ne voulait plus tuer par envie et encore moins pour lui. Sans la laisser finir de parler, Ayumi fut envoyée contre un mur de manière violente. L’assommant presque et ayant de la peine à bouger. Noctis prit cela comme la crise de l’adolescence et alla prendre son frère pour le mettre devant-elle. Voyant l’état de sa sœur, Zion ne bougea pas et se laissa faire. Il avait meilleur tant… ou pas. Pour se venger, le paternel sortit une dague et sans crier gare, il creva un œil à son fils pour montrer à l’adolescente qu’il ne rigolait pas. Ce fut le premier traumatisme de l’albinos qui ne put s’empêcher de s’en vouloir alors que Zion garda le sourire lui disant que ce n’était pas grave… A partir de ce jour, elle décida clairement qu’elle ne laissera plus son père toucher à un de ses frères.

N’en pouvant plus de voir la souffrance de sa moitié, Zion força la jeune femme à l’entrainer de temps en temps pour qu’ils puissent partir en mission ensemble. Bien que plus faible, il restait tout de même un vampire. Bien que très retissant au début, la jumelle finit par accepter et entraina son frère bien moins violemment que son père sur elle. Et vous savez quoi ? Se comprenant mieux que personnes, nos jumeaux firent une équipe du tonnerre. Mais ce n’était pas pour autant qu’Ayumi prenait Zion avec elle quand elle jugeait celle-ci bien trop dangereuse pour son niveau. Peu de temps après, ils furent même en train de s’entrainer à trois. Ayumi n’aurait jamais pensé que Neal ait autant de capacité et était contente que son père ne l’ait jamais su… C’est elle qui devait souffrir, pas eux.

Ce fut aussi à cette période qu’Ayumi commença à oser montrer ses dessins et  ses écrits à ses frères. Depuis petite, elle tenait des cahiers qu’elle cachait par manque de confiance en elle. Sa moitié n’hésita pas à lui dire d’essayer de se faire publier ! Mais elle ne voulait pas qu’un de ses remèdes se fassent écraser…

Mais cette vie changea radicalement aux environs de dix huit ans. Les deux jeunes gens furent en mission pour tuer un groupe. Ils y arrivèrent sans aucune difficulté. Jusqu’à que le noir complet vienne soudainement à leur vision. Pourquoi ? Des fléchettes contenant un liquide qui les endormit en quelques secondes. Quand Ayumi ouvrit les yeux, elle se retrouva dans une espèce de cave où pour seule lumière était une lampe pas vraiment puissante. Essayant d’arracher les liens de sa chaise, ce fut impossible… Ses membres étaient encore engourdit par le produit et même ses ombres ne voulaient pas lui obéir. Qu’est-ce qui se passait… ? Tournant la tête sur le côté, l’albinos put voir son frère dans le même état qu’elle, mais bien plus réveillé.

Continuant de se débattre pour essayer de briser ses liens, une personne vêtue d’une cape noire entra dans la pièce. Aucun moyen de voir son visage, tout ce qu’Ayumi pouvait retenir, c’était sa petite taille. Le voyant se diriger vers son frère,  ses mouvements devinrent plus violents et ses poignets commencèrent à saigner.

«  On va jouer à un jeu. D’accord ? Je vais m’occuper de ton frère. Si tu arrives à te libérer avant, il aura la vie sauve. Sinon,  elle sera à moi ! Mais ne t’en fais pas. Je te laisserai des indices pour me retrouver. Parce que, la vie est un jeu ! » Rigola la personne.

Était-ce le karma qui s’abattait sur son sort ? Pourtant, les jumeaux n’eurent jamais envie d’une vie pareille. Juste vivre simplement comme toutes personnes normales.  Commençant à hurler sur l’assassin, Ayumi continua de se débattre quitte à s’arracher les poignets. Mais aucun moyen.. La drogue était trop puissante et les liens ne se brisèrent pas. La jumelle vit sa moitié se faire torturer sous ses yeux et à la fin, le corps en sang de son frère par terre. L’assassin se rapprocha de la vampire et l’embrassa avant de défaire ses liens. La scène se répéta bien deux fois dans sa tête comme si elle la revivait. Pourquoi… ? Son corps tomba sur le sol en tremblant alors que l’assassin venait de s’enfuir rapidement en laissant Zion presque mort. Ayumi le prit dans ses bras en larmes. Des larmes qui n’avaient pas coulé depuis des années et qui disparaitront définitivement.  Le jeune homme posa sa main couverte de sang sur la joue de sa moitié en lui disant de continuer à vivre pour eux deux et surtout, ne plus se laisser faire par leur père. Un sourire sur les lèvres, la vie le quitta définitivement. Ayumi se mit à hurler et hurler encore… Elle resta toute la nuit avec le cadavre de son frère. Son esprit totalement brisé par le seul lien qui la faisait vivre… Ce fut Neal qui trouva ses cadets dans cet état et essaya de réconforter sa sœur, sans succès.

Pendant un bon mois, Ayumi eut l’esprit complètement brisé. Comme si on lui avait implanté la scène dans la tête et qu’elle était obligée de la revivre continuellement. Elle ne faisait qu’obéir à son père et ignorait complètement Neal qui essayait pourtant en vain de la faire réagir. Un jour, le jeune homme en eut marre et créa une illusion assez violente et lui mettant une bonne baffe qui agit comme un déclic sur Ayumi. Comme si on venait de lui retirer des images de la tête. L’effet fut direct et la Crosszeria tomba à genou en se mettant à vomir tout ce qu’elle avait en elle. Mais qu’est-ce qui se passait… ?

Mais cet enfoiré de Noctis en voulait toujours plus et encore plus. Vous allez me demander quoi ? Eh bien, maintenant il commençait à faire des expériences sur la demoiselle comme pour essayer de la faire muter sans succès. Elle ne disait rien, subissait simplement en cachette pour qu’elle reste la seule victime. Mais ses forces diminuaient rapidement jusqu’à qu’elle tombe malade et s’écroula lors d’une simple discussion avec son frère. Là, s’en était trop pour Neal qui ne pouvait plus laisser sa sœur se faire détruire de cette manière. Surtout qu’il n’était pas bête et avait fini par apprendre pour les expériences.

Un soir, il s’approcha d’Ayumi en lui prenant la main et la force à le suivre. Le motif ? Ils allaient s’enfuir. La cadette était encore faible, mais guérissait doucement. C’était une bonne raison pour que le père croie qu’il la laisserait se reposer. Car oui, depuis la mort de Zion, ils passèrent la plus grande partie de leur temps ensemble. Ils se mirent à courir et courir jusqu’à s’arrêter une heure après pensant qu’ils étaient assez loin. Grossière erreur, ils étaient suivis depuis le début. En l’espace de quelque seconde, Noctis fonça sur Neal et une bataille commencèrent entre les deux hommes. Ayumi essaya de s’interposer plus d’une fois, mais à cause de sa maladie, se voyait rapidement renvoyée contre un arbre fracassant son dos. Non… Elle n’allait pas voir son deuxième frère mourir ici, hein ? Neal n’avait aucune chance et ça, elle le voyait très bien. Alors que le roux était en train de perdre connaissance et son père allait lui donner le coup de grâce, Ayumi se mit à hurler à plein poumon. La curiosité du père fut attisée.

«  STOP. Je ferais tout ce que vous voudrez. Mais arrêter. Je serais votre pantin, mais ne le tuer pas… Je vous en supplie. Dit-elle en perdant le peu de dignité qu’elle avait encore.
- Vraiment tout ?
- Tout
- Alors, fais lui tes adieux et tu ne le reverras plus jamais. S’il se rapproche de toi, il meurt.
»

Fini Noctis en jetant le corps de Neal sur sa fille pour qu’elle puisse lui dire au revoir. Ah ! Il était trop gentil. ~ Ayumi serra une dernière fois le corps de son frère contre elle en essuyant le sang sur son visage. Doucement, elle le déposa contre un arbre et embrassa ses lèvres.

« Je suis désolée de t’abandonner ici Neal, mais s’est pour ton bien. J’espère que tu auras une belle vie… » Finit-elle et dut rejoindre son père qui commençait à trouver que sa bonté était trop longue.


Pendant les années suivantes, Ayumi n’eut plus de vie. Simplement supporter la souffrance que son père lui faisait subir continuellement. Une blessure en forme de croix fut implantée dans son dos comme une marque qu’elle lui appartenait. Sa propriété, son jouet… Sa chose. L’albinos était devenue une mercenaire plutôt connue dans la capitale et se faisait connaitre sous le nom de « black feather » signant chacun de ses crimes d’une plume noire.
Ce fut aussi à cette époque qu’elle rencontra son familier qu’elle cachait continuellement à son père qui commençait à la prendre pour une schizophrène à parler toute seule, mais ça lui plaisait de plus en plus ! Mais sa dominance n’était pas encore finie, il voulait briser la moindre de ses faiblesses, la moindre de ses émotions. Bientôt, sa fille serait une poupée parfaite, comme sa mère. Il avait hâte de pouvoir l’utiliser de toutes les manières possibles. ~


A toi maintenant. Qui es-tu?


Pseudo : Ayumi !
Âge : 24ans. ;;
Personnage de l'avatar : Personnage & série, ou l'artiste qui l'a fait si c'est un original.
Comment avez-vous connu notre forum ? Il est sorti de mes coui.. Fondateur !
Question, suggestion, remarque ? ENFIN OUVERT !
&  toi, parle nous de toi  !  :  Nagisa, Fraise, Shinya, Nagito. Ca suffit pour me décrire. 8D
Code du règlement : Je m'auto-valide. é_é
avatar
Messages : 372
XP : 563
Date de naissance : 19/07/1992
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 24
Familier : Raven - Corbeau
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Juil - 21:10
Toi t'es Lucky Luke en vrai, t'écris plus vite que ton ombre. /pan/

Bref, j'ai rien à dire, j'aime l'histoire du sang, de la torture, de l'inceste, #GoT /out/, le caractère de notre albinos. èwé

Doooooonc. OFFICIELLEMENT VALIDÉE SOEURETTE. ♥

Messages : 283
XP : 89
Date de naissance : 23/09/1997
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 19
Localisation : Sous ton lit il paraît ~
Familier : Trickster, un renard aussi sassy que son mastah
Voir le profil de l'utilisateur http://mysidia.forumactif.com/

_________________
What's up in Firebrick ?

Je suis gentil ♥:
 

Merci Ayu pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mysidia :: Once upon a time... :: Zhakal-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com